Des défenseurs des animaux appellent à remplacer la célèbre marmotte Phil par un robot

Dans une lettre envoyée au président du Groundghog Club à Punxsutawney, en Pennsylvanie, une organisation de défense des droits des animaux a demandé à remplacer la célèbre marmotte surnommée Phil qui prédit chaque année l’arrivée du printemps par un robot, afin de ne pas stresser l’animal.

L’association américaine de défense des droits des animaux PETA a appelé à remplacer Phil, la célèbre marmotte qui prédit chaque 2 février l’arrivée du printemps dans la ville de Punxsutawney, dans l’État américain de Pennsylvanie, par un robot animatronique.

Leur lettre publiée sur le site de l’organisation PETA, adressée au président du club, des défenseurs des droits des animaux soulignent que chaque année, le 2 février, Phil sort de son terrier. Il se retrouve alors entouré d’une foule de personnes et d’éclairs, une situation quelque peu stressante pour l’animal.

«Ces animaux ne sont pas destinés à une telle vie», fait savoir la lettre adressée à la direction du Groundghog Club.

«Les marmottes douces et vulnérables ne sont pas des baromètres», explique le vice-président exécutif de PETA.

McDonald's - Sputnik France
Des défenseurs des droits des animaux violemment évacués d’un McDonald's en Angleterre - vidéo
Selon l’association, on pourrait utiliser les technologies existantes pour créer une marmotte animatronique dotée d'une intelligence artificielle capable de prédire le temps en fonction de l'analyse des données météorologiques. Les activistes sont convaincus que l'utilisation du robot attirera de nouveaux fans à cet événement qui fait partie du folklore de la région.

L’histoire de la fête

Le jour de la marmotte (Groundhog Day) est traditionnellement célébré aux États-Unis et au Canada le 2 février. Selon la croyance, ce jour-là, il faut surveiller attentivement le comportement d’une marmotte qui sort de son terrier pour savoir quand le printemps arrivera. Le Groundghog Club de Punxsutawney organise les prévisions depuis 1887.

D’après la tradition, si le temps est nuageux lorsqu'une marmotte sort de son terrier le 2 février – le jour de la Chandeleur – alors le printemps arrivera tôt. S'il fait beau, la marmotte verra son ombre et retournera dans son terrier, et l'hiver continuera pendant encore six semaines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала