Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mali: le Président reconnaît l'existence de contacts avec les djihadistes

© AP Photo / Baba AhmedUn policier malien
Un policier malien  - Sputnik France
S'abonner
Le chef de l'Etat malien a réconnu l'existence de contacts avec les djihadistes.

Le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta a reconnu lundi pour la première fois l'existence de contacts avec les groupes jihadistes, les justifiant par la nécessité d'explorer les voies d'une sortie de crise après huit années de guerre, écrit l'AFP.

«Le nombre aujourd'hui des morts au Sahel devient exponentiel et je crois qu'il est temps que certaines voies soient explorées», a déclaré M. Keïta dans un entretien avec la chaîne France 24 et RFI. Son haut représentant dans le centre du pays, l'ex-président Dioncounda Traoré, «est en mission pour moi» et «a le devoir d'écouter tout le monde», a-t-il ajouté.

L'armée malienne a commencé son déploiement vers Kidal

la mission Barkhane (image d'illustration) - Sputnik France
Pour Modibo Sidibé, «la crise au Nord-Mali n’est qu’une partie de la crise malienne»
L'armée malienne a entamé lundi son déploiement vers Kidal afin de reprendre le contrôle de cette ville symbole qui échappe de longue date à l'autorité de l'Etat malien, a annoncé un membre du commandement.

«Nous venons de quitter Gao pour Kidal. Il n'y a pas de problème pour le moment», a dit cet officier sous le couvert de l'anonymat. Dans un contexte de grave détérioration sécuritaire au Mali et au Sahel, le retour de l'armée nationale à Kidal, aujourd'hui sous le contrôle d'ex-rebelles touareg, est anticipé comme une affirmation forte d'un rétablissement de l'autorité de l'Etat malien, qui ne s'exerce plus sur de larges pans du territoire.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала