Une rixe à l’intérieur d’une mosquée coûte un doigt à une participante

Une trentagénaire membre de la diaspora somalienne a perdu un doigt dans une bagarre l’opposant à une autre femme au sein de la plus grande mosquée norvégienne.

Deux représentantes de la plus importante diaspora musulmane en Norvège en sont venues aux mains à l’intérieur d’une mosquée d’Oslo, rapportent les médias locaux qui se réfèrent à la police.

Armed police officers are seen outside the Nobel institute in Oslo - Sputnik France
Une fusillade dans une mosquée en Norvège fait un blessé
La rixe qui a éclaté au centre islamique Tawfiiq opposait deux femmes: l’une d’une trentaine d’années et l’autre d’une cinquantaine. La première a perdu un doigt après avoir été mordue par son adversaire.

Cette dernière a été interpellée pour soupçons de lésions corporelles. Sa victime, qui avait perdu connaissance et saignait abondamment, a été hospitalisée. Le doigt sectionné a été retrouvé et transporté à l’hôpital.

Les circonstances de la bagarre sont en train d’être établies, indique la police.

Membres de la diaspora somalienne

Des muslims - Sputnik France
Une croix gammée «défigure» la porte d’une mosquée en Suède
Situé rue Akebergveien, le centre islamique Tawfiiq abrite la plus grande mosquée norvégienne. Il a été fondé par des représentants de la diaspora somalienne et compte environ 8.000 membres.

Selon les évaluations de Pew Research Centre, 5,7% de la population norvégienne sont musulmans. La diaspora somalienne est l’une des plus nombreuses, avec quelque 30.000 membres.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала