La moitié des Français se disent choqués par la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux

© AP Photo / Thibault CamusBenjamin Griveaux
Benjamin Griveaux - Sputnik France
Selon les résultats d’un sondage Elabe pour BFM TV, 50% des Français se disent choqués par la diffusion de vidéos X de Benjamin Griveaux. En soutenant à la majorité sa décision de se retirer de la course à la mairie, deux Français sur trois pensent pourtant que Piotr Pavlenski a eu tort d’agir ainsi contre une personnalité politique.

Un sondage Elabe pour BFM TV, dévoilé lundi 17 février, a révélé que 50% des Français sont choqués par la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, lequel a ensuite retiré sa candidature à la mairie de Paris. 14% ne sont pas choqués, 35% y sont indifférents.

Рассмотрение ходатайства следствия об избрание меры пресечения художнику П.Павленскому - Sputnik France
Le réfugié russe Pavlenski placé en garde à vue dans le cadre de l'affaire Griveaux
C’est auprès des électorats d’Emmanuel Macron et de François Fillon que le pourcentage de personnes «choquées» est le plus important: respectivement 67% et 65%. Les électorats de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont partagés entre «choc» (44% et 40%) et «indifférence» (44% et 41%).

Retrait de la candidature de Griveaux soutenu par la majorité

Les résultats du sondage montrent que deux Français sur trois estiment que M.Griveaux a eu raison de renoncer à briguer le poste de maire de Paris. Quant aux électeurs d’Emmanuel Macron, 61% sont du même avis, contre 39% qui estiment qu'il a eu tort.

Pavlenski «a tort»

D’après le sondage, deux Français sur trois pensent que Piotr Pavlenski, qui a revendiqué cette publication, et sa compagne, Alexandra De Taddeo qui aurait été la destinataire des vidéos intimes de Benjamin Griveaux, ont eu tort d’agir ainsi contre une personnalité politique. Chez les électeurs d’Emmanuel Macron et de François Fillon, ils sont respectivement 78% et 77%.

Pourtant, les opinions de ceux de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen sont plus partagées: ils sont respectivement 55% et 53% à estimer que les «activistes» ont eu tort, tandis que 45% et 47% pensent qu’ils ont eu raison.

«Inquiets» pour le débat démocratique en France

Plus de sept Français sur dix affirment être «inquiets» pour le débat démocratique dans l’Hexagone. Les personnes de 65 ans et plus sont les plus nombreuses: 78% d’entre elles se disent inquiètes. Chez les 18-24 ans, 59%.

Benjamin Griveaux - Sputnik France
Griveaux a porté plainte après la diffusion de vidéos intimes, ouverture d'une enquête

Quant aux cadres et aux classes moyennes, ils sont aussi plus nombreux à s’inquiéter, avec respectivement 78% et 79%, alors que les classes populaires le sont légèrement moins: 66%.

Affaire Griveaux

Des vidéos à caractère sexuel attribuées à Benjamin Griveaux ont été diffusées sur Internet. Cela a été revendiqué par Piotr Pavlenski, «artiste» russe réfugié politique en France depuis 2017. Suite à ces vidéos, le candidat LREM à la mairie de Paris a annoncé se retirer de la course le lendemain.

La classe politique française se dit «choquée» par ces méthodes et dénonce la violence en politique.

M.Griveaux a porté le 15 février une plainte pour «atteinte à l'intimité de la vie privée». Quant à Piotr Pavlenski, il a été placé en garde à vue dimanche 16 février.

© Sputnik . Bruno MartyLa moitié des Français se disent choqués par la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux
La moitié des Français se disent choqués par la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux - Sputnik France
La moitié des Français se disent choqués par la diffusion des vidéos intimes de Benjamin Griveaux
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала