Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un migrant tente de persuader les gardes-frontières grecs de les laisser passer avec cet argument – vidéo

© AP Photo / IHA via APLa frontière entre la Turquie et la Grèce à Edirne
La frontière entre la Turquie et la Grèce à Edirne - Sputnik France
S'abonner
Les prémisses d’une nouvelle crise migratoire s’accumulent au-dessus de l’UE après la décision de la Turquie d’ouvrir sa frontière avec la Grèce. Sur une vidéo devenue virale, un migrant crie face aux gardes-frontières grecs qu’ils ne veulent pas rester dans ce pays considéré uniquement comme un pont vers Europe.

La décision turque d’ouvrir sa frontière avec la Grèce la semaine dernière afin de laisser passer les migrants déjà présents sur son territoire a presque immédiatement provoqué le désordre. Sur les réseaux sociaux, le discours d’un migrant adressé aux gardes-frontières grecs est devenu viral.

La Grèce utilisée pour atteindre d’autres pays

Sur la vidéo, un homme situé en tête d’une foule de migrants massés à la frontière turco-grecque tente de persuader les gardes-frontières de les laisser passer. Selon lui, ils ne veulent pas rester dans ce pays mais juste l’utiliser pour atteindre d’autres pays de l’UE.

«Nous voulons aller en Europe, dans n’importe quel pays qui nous acceptera. Nous ne voulons pas rester dans votre pays. Votre pays est une voie, un pont pour aller en Europe», déclare le jeune.

La vidéo est devenue virale sur Twitter, récoltant près de 2.000 «partagés», 3.300 «j’aime» et 300 commentaires. Le compte qui l’a publiée a partagé également d’autres images de cette situation tendue.

Ouverture de la frontière aux migrants

La Turquie a ouvert le 28 février sa frontière avec la Grèce. Depuis cette annonce, des dizaines de milliers de personnes essayent de passer par des postes frontaliers ou en traversant le fleuve.

L'Union européenne a qualifié de «chantage» la décision prise par Ankara, à un moment où la Turquie est en quête d'un appui occidental en Syrie.

Des renforts turcs pour empêcher la Grèce de repousser les migrants

La Turquie a annoncé jeudi le déploiement d'un millier de policiers le long d'un fleuve frontalier avec la Grèce pour «empêcher» Athènes de «repousser» les migrants qui essaient de le franchir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала