L’Otan forme à proximité de la frontière russe un «fer de lance», selon Moscou

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosLe ministère russe des Affaires étrangères
Le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
L’Occident ne cache pas que son «adversaire potentiel» dans le cadre des exercices Defender Europe 2020 est la Russie et que l’Otan forme à proximité de la frontière russe un «fer de lance», selon le ministère russe des Affaires étrangères. Cependant il ne parviendra pas à forcer la Russie à changer sa politique extérieure.

Commentant les exercices militaires de l’Otan Defender Europe 2020, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a signalé que Washington et l’Otan ne cachaient pas que la Russie était «l’adversaire potentiel».

Le ministère a rappelé une déclaration du secrétaire américain à la Défense Mark Esper faite le 5 mars, d’après laquelle les exercices visaient à envoyer un signal à la Russie afin de la contraindre à modifier sa «mauvaise conduite».

«Le chef du Pentagone n’a pas expliqué en quoi elle consistait. Pis encore, il n’y serait pas arrivé. Il est évident que notre pays ne menace personne, tandis que l’Otan forme un fer de lance à proximité de la frontière russe», a-t-elle indiqué.

Brandir les armes pour finir sans gloire


«Rien ne poussera la Russie à changer sa politique extérieure. L’histoire russe connaît de nombreux exemples de pays qui ont tenté de la menacer en brandissant les armes. Toutes ces tentatives ont fini sans gloire», a ajouté Mme Zakharova aux journalistes.

Otan, base en Estonie - Sputnik France
Les plus grandes manœuvres de l’Otan depuis 25 ans «ne sont dirigées contre aucun pays, mais…»
Elle a noté qu’il avait été décidé d’organiser des exercices d’une si grande envergure précisément au moment où la Russie célébrerait le 75e anniversaire de la victoire dans la guerre déclenchée par l’Allemagne nazie sous le même prétexte d’accusations gratuites contre l’URSS.

«Aujourd’hui des thèses semblables sont utilisées par Washington en vue de faire pression sur la Russie», a-t-elle ajouté.

37.000 militaires de différents pays

Les exercices Defender Europe 2020 se dérouleront du 20 avril au 20 mai. Au total, ces exercices engageront environ 37.000 militaires de différents pays de l’Otan. Les États-Unis comptent engager 13.000 véhicules.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала