Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19?

S'abonner
Au cours des dernières 24 heures, l’OMS a enregistré 13.903 nouveaux cas d’infection et 862 décès dus au nouveau coronavirus. Le nombre total de personnes contaminées s’élève maintenant à 167.511, dont plus de la moitié hors de Chine.

Pour se protéger de la pandémie, de nombreux pays ont fermé leurs frontières et annulé des liaisons aériennes et ferroviaires internationales. Découvrez dans ce diaporama réalisé par Sputnik comment le Covid-19 a vidé des lieux touristiques habituellement très fréquentés.

 

© AFP 2021 Hector RetamalBerge du fleuve Huangpu à Shanghai le 1er mai 2019 (en haut) et le 8 mars 2020 (en bas).

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
1/14
Berge du fleuve Huangpu à Shanghai le 1er mai 2019 (en haut) et le 8 mars 2020 (en bas).

© AFP 2021 Lillian SuwanrumphaLe palais royal de Bangkok les 29 janvier et 2 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
2/14
Le palais royal de Bangkok les 29 janvier et 2 mars 2020.

© REUTERS / Ali HashishoUn café de la ville libanaise de Sidon les 12 et 16 mars 2020. Le 15 mars, l’état d’urgence sanitaire a été déclaré au Liban.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
3/14
Un café de la ville libanaise de Sidon les 12 et 16 mars 2020. Le 15 mars, l’état d’urgence sanitaire a été déclaré au Liban.

© AFP 2021 Marie-Laure Messana / Vincenzo PintoL’escalier de la Trinité-des-Monts à Rome les 14 mars 2017 et 12 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
4/14
L’escalier de la Trinité-des-Monts à Rome les 14 mars 2017 et 12 mars 2020.

© AFP 2021 Dale de la Rey/Vivek PrakashLe Pic Victoria à Hong Kong les 26 décembre 2015 et 7 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?  - Sputnik France
5/14
Le Pic Victoria à Hong Kong les 26 décembre 2015 et 7 mars 2020.

© REUTERS / Alaa al-MarjaniMausolée de l’imam Ali dans la ville irakienne de Najaf les 2 septembre 2019 et 11 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
6/14
Mausolée de l’imam Ali dans la ville irakienne de Najaf les 2 septembre 2019 et 11 mars 2020.

© REUTERS / Muhammad HamedLe temple d’Hercule en Jordanie les 10 et 15 mars 2020. Le 11 mars, l’OMS a déclaré que le Covid-19 était une pandémie. Depuis le 16 mars, les autorités jordaniennes imposent une quarantaine de deux semaines à toute personne entrant dans le pays.

Mausolée de l’imam Ali dans la ville irakienne de Najaf les 2 septembre 2019 et 11 mars 2020. 


 - Sputnik France
7/14
Le temple d’Hercule en Jordanie les 10 et 15 mars 2020. Le 11 mars, l’OMS a déclaré que le Covid-19 était une pandémie. Depuis le 16 mars, les autorités jordaniennes imposent une quarantaine de deux semaines à toute personne entrant dans le pays.

© REUTERS / Kyodo / Charly Triballeau/Pool Marathon de Tokyo les 3 mars 2019 et 1er mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
8/14
Marathon de Tokyo les 3 mars 2019 et 1er mars 2020.

© REUTERS / Srdjan ZivulovicÉcole en Slovénie avant et après le 13 mars 2020, jour où ont été annoncés la fermeture des écoles et le passage à l’enseignement à distance. Les transports publics ne circulent plus depuis lundi, les liaisons aériennes sont suspendues.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
9/14
École en Slovénie avant et après le 13 mars 2020, jour où ont été annoncés la fermeture des écoles et le passage à l’enseignement à distance. Les transports publics ne circulent plus depuis lundi, les liaisons aériennes sont suspendues.

© AFP 2021 Pawan Sharma / Dominique FagetLe Taj Mahal à Agra les 3 janvier 2018 et 16 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
10/14
Le Taj Mahal à Agra les 3 janvier 2018 et 16 mars 2020.

© REUTERS / Stevo VasiljevicCafé au Monténégro les 14 mars 2019 et 16 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?
 - Sputnik France
11/14
Café au Monténégro les 14 mars 2019 et 16 mars 2020.

© AP Photo / Andrew MedichiniLe pont Saint-Ange à Rome les 24 septembre 2019 et 11 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
12/14
Le pont Saint-Ange à Rome les 24 septembre 2019 et 11 mars 2020.

© REUTERS / Mohamed AzakirLa Corniche de Beyrouth avant et après le 15 mars 2020.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
13/14
La Corniche de Beyrouth avant et après le 15 mars 2020.

© REUTERS / Nacho DoceLa Sagrada Família de Barcelone avant et après l’arrêt du chantier le 13 mars 2020 à cause de la pandémie de coronavirus.

Passé et présent: comment les destinations touristiques prisées sont-elles désertées à cause du Covid-19 ?

 - Sputnik France
14/14
La Sagrada Família de Barcelone avant et après l’arrêt du chantier le 13 mars 2020 à cause de la pandémie de coronavirus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала