«Obsession russophobe»: le Kremlin récuse les accusations de désinformation sur le Covid-19 visant la presse russe

© Sputnik . Наталья СеливерстоваKremlin de Moscou
Kremlin de Moscou  - Sputnik France
Soulignant que les accusations de désinformation à propos du Covid-19 qui visent les médias russes étaient infondées et ne s’appuyaient sur aucun exemple concret, le porte-parole de la présidence russe a parlé d’«obsession russophobe».

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a réagi aux affirmations contenues dans un récent rapport du Service européen pour l’action extérieure, qui prétendent que la Russie fait de la désinformation au sujet du coronavirus.

«Je ne peux pas commenter ceci du point de vue du bon sens», a-t-il déclaré, ajoutant que le document ne contenait aucun exemple concret, ni aucune référence à un média précis. «Il s’agit de nouveau d’allégations infondées».

Le rapport en question pose que les médias russes ont lancé une campagne de désinformation visant à aggraver la crise liée au Covid-19 dans les pays occidentaux.

«Vu la situation actuelle, l’obsession russophobe aurait dû décroître, mais apparemment ce n’est pas le cas», a-t-il ajouté.

«Campagne de désinformation»

Covid-19 au Kenya - Sputnik France
En Afrique de l'est, les conséquences économiques du coronavirus sont «terribles»
Plus tôt, le journal Financial Times a rendu publics des extraits du rapport en question. Les auteurs du document assurent qu’une importante «campagne de désinformation de la part des médias étatiques russes et d’éditions pro-Kremlin» au sujet du coronavirus se poursuivait.

Son objectif serait, selon eux, d’aggraver la crise des systèmes de santé des pays occidentaux et d’ainsi entraver les démarches efficaces contre la pandémie qui a déjà fait plus de 8.000 victimes à travers le monde, selon l’OMS.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала