Un cessez-le-feu annoncé au Yémen par la coalition dirigée par Riyad

© REUTERS / KHALED ABDULLAHUne jeune femme en masque à Sanaa, Yémen
Une jeune femme en masque à Sanaa, Yémen - Sputnik France
Face à la propagation de l'épidémie de Covid-19, la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite a pris la décision d'instaurer un cessez-le-feu à partir de jeudi 9 avril au Yémen.

La coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite, qui intervient au Yémen en soutien aux forces gouvernementales, y observera un cessez-le-feu à partir de jeudi 9 avril pour prévenir une propagation du nouveau coronavirus, a indiqué le 8 avril un responsable saoudien.

«Nous annonçons un cessez-le-feu à partir de [jeudi] pour deux semaines. Nous nous attendons à ce que les Houthis acceptent. Nous préparons le terrain pour lutter contre la maladie du Covid-19» au Yémen, a déclaré ce responsable.

Selon lui, le cessez-le-feu unilatéral entrera en vigueur jeudi à 09h00 GMT.

Les rebelles Houthis soutenus par l'Iran n'ont pas réagi dans l'immédiat à cette offre, précise l'AFP.

La coalition a fait part de son engagement de respecter le cessez-le-feu de deux semaines, tout en se réservant le droit de se défendre en cas d'attaque, a dit encore le responsable saoudien.

Le cessez-le-feu peut être prolongé si les Houthis répondent «de manière positive» au geste de la coalition, a-t-il ajouté.

«Furie» du coronavirus

Le 23 mars, le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait lancé un appel «à un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde» afin de préserver, face à la «furie» du Covid-19, les civils les plus vulnérables dans les pays en conflit.

Selon le dernier bilan de l'OMS, un total de 1.353.361 contaminations et 79.235 décès a été enregistré dans le monde.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала