Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il lance un cocktail Molotov contre la porte de sa voisine âgée et malade pour se venger

© AFP 2021 JACQUES DEMARTHON Gendarme (image d'illustration)
Gendarme (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Dans le Gers, persuadé que sa voisine âgée et malade avait alerté les gendarmes pour se plaindre de son tapage nocturne, un homme a lancé un engin incendiaire contre sa porte pour se venger. Pourtant, c’est un voisin de la dame qui avait alerté les gendarmes pour prévenir des actes de l’homme alcoolisé.

Dans la nuit du 20 avril, un homme de 31 ans a importuné son voisinage en écoutant de la musique à très haut volume sonore à Riscle, dans le Gers. Une patrouille de gendarmerie de Nogaro a été alors appelée par un riverain. Les forces de l’ordre ont fait face à un homme agressif et alcoolisé, qui a toutefois obtempéré, relate La Dépêche.

Police - Sputnik France
Une voiture de police garée devant le commissariat de Belfort détruite au cocktail Molotov 
Toutefois, habitués à ce genre de comportement, les militaires sont restés un peu plus loin pour être sûr que le tapage n’allait pas recommencer. Un peu plus tard, l’individu les a aperçus et leur a lancé qu’il allait s’en prendre à une voisine en «mettant le feu chez elle». Il s’agissait d’une dame âgée, malade et handicapée, contre laquelle il nourrissait une profonde haine, comme l’indique le quotidien.

Mais les gendarmes ont quitté les lieux après un apparent retour au calme de la situation.

Une vengeance de l’individu alcoolisé

D’après la source, un peu plus tard, l’homme est alors passé à l’acte, car il était persuadé que cette femme avait appelé les forces de l’ordre.

C’est un voisin de la dame âgée qui a alerté les gendarmes pour prévenir des actes de l’homme alcoolisé. Ce dernier a alors lancé des bouteilles enflammées de type cocktail Molotov contre la porte du domicile de la vieille dame.

Les pompiers et les services de la mairie sont également intervenus. Le malfaiteur a été interpellé cette fois-ci non sans mal et placé en garde à vue.

La dame affolée a été réconfortée par les intervenants.

Le prévenu a été placé en détention provisoire à Agen en attendant son procès. Il devait être jugé en comparution immédiate cette semaine mais a demandé un délai pour préparer sa défense, relate La Dépêche.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала