Alassane Ouattara préside la cérémonie d’ouverture de la Conférence des chefs d’État de l’UEMOA

© Photo AIPAlassane Ouattara préside la cérémonie d’ouverture de la Conférence des chefs d’État de l’UEMOA
Alassane Ouattara préside la cérémonie d’ouverture de la Conférence des chefs d’État de l’UEMOA - Sputnik France
Un sommet extraordinaire de l’UEMOA a été organisé, ce 27 avril, pour trouver une stratégie commune aux pays africains de lutte contre la pandémie de Covid-19 et définir des orientations.

Le Président de la République ivoirienne, Alassane Ouattara, en qualité de président en exercice de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a présidé lundi 27 avril, par visioconférence, la cérémonie d’ouverture du sommet extraordinaire de cette institution autour de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

Le Président ivoirien a exhorté ses homologues à définir une stratégie commune de lutte contre la pandémie et à donner des orientations aux institutions régionales et aux équipes gouvernementales pour sa mise en œuvre, selon le communiqué publié par la Présidence de la République ivoirienne.

«Les États doivent agir vite et prendre des mesures sur les plans sanitaire, économique et social afin d’atténuer les effets de cette crise sanitaire sur les économies et réduire ainsi les souffrances de nos concitoyens», a-t-il préconisé.

Le Président Alassane Ouattara a invité les États de l’Union à partager leurs expériences dans la gestion du Covid-19 en recherchant, ensemble, les moyens pour faire face à cette pandémie.

Coronavirus en Afrique: une femme portant un masque de protection à Dakar, Sénégal  - Sputnik France
Pour juguler la crise du Covid-19, un moratoire sur la dette africaine ne suffira pas
Pour ce faire, «la collaboration doit s’étendre aux initiatives visant à renforcer notre capacité de production de produits pharmaceutiques et au partage d’expériences entre nos scientifiques et responsables des équipes médicales, chargés de la riposte contre le Covid-19, dans nos pays respectifs», a-t-il indiqué.

M. Ouattara a salué les mesures prises par les institutions régionales pour «donner une bouffée d’oxygène à nos pays à travers notamment l’injection de liquidité dans nos économies, avec les bons Covid-19 et l’accroissement du niveau de prêts concessionnels aux États afin de financer les dépenses urgentes d’investissement et d’équipement, et de lutter contre la pandémie».

La croissance dans l’UEMOA devrait se contracter de moitié en 2020 consécutivement à la pandémie du Covid-19. Un renversement après huit années de croissance supérieure à 6% par an, selon le cabinet Bloomfield Investment.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала