Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des virologues allemands prédisent «avec une grande certitude» une deuxième vague de Covid-19

© AFP 2021 THOMAS COEXUn lot d'échantillons destiné à être testé au Covid-19 dans un laboratoire (image d'illustration)
Un lot d'échantillons destiné à être testé au Covid-19 dans un laboratoire (image d'illustration) - Sputnik France
S'abonner
Alors que la pandémie de coronavirus a déjà tué plus de 257.000 personnes à travers le monde, des virologues de l’Institut Robert Koch en Allemagne affirment «avec une grande certitude» qu’il y aura une nouvelle vague. Le chef de l’Institut a souligné l’importance d’y être bien préparé.

L’humanité peut être confrontée à  de nouvelles vagues de propagation du coronavirus, a déclaré Lothar H. Wieler, président de l’Institut Robert Koch (RKI) auprès du ministère allemand de la Santé lors d’une conférence de presse mardi 5 mai.

«Les virologues conviennent en grand nombre qu'il y aura "avec une grande certitude" une deuxième vague», a-t-il indiqué avant d’ajouter: «Beaucoup ont supposé qu'il y aurait également une troisième vague».

Il a souligné l’importance d’y être bien préparé.

En commentant la situation épidémiologique en Allemagne, Lothar H. Wieler a déclaré que son pays avait réussi à surmonter la première vague de Covdi-19. Il a noté que le nombre de nouvelles infections était désormais stable. Selon les derniers chiffres de l’Institut, le nombre de personnes infectées a augmenté de 685 cas entre lundi 4 mai et mardi 5 mai pour atteindre les 163.860 au niveau national.

La possibilité d’une deuxième vague déjà évoquée 

Une fenêtre - Sputnik France
Quel est le risque d’attraper le coronavirus chez soi? La réponse d’un scientifique
La deuxième vague a déjà été prédite par de nombreux scientifiques et personnalités politiques. Ainsi, la représentante de l’Organisation mondiale de santé en Russie, Melita Vujnovic, a déclaré le 30 avril aux médias russes qu’elle était imminente car la majorité de la population mondiale n’est pas immunisée.

Selon les calculs de l’Université Johns Hopkins aux États-Unis, la pandémie a fait plus de 257.000 morts, dont 25.500 en France. Au total, plus de 3.600.000 personnes ont été contaminées.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала