Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Burundi: la Cour constitutionnelle ordonne l'investiture dès que possible du Président élu

CC0 / Tequendamia / GitegaLa capitale burundaise Gitega
La capitale burundaise Gitega - Sputnik France
S'abonner
Après que le Président sortant Pierre Nkurunziza est soudainement décédé, la Cour constitutionnelle burundaise a décidé que «l'intérim n'[était] pas nécessaire» et que le successeur Évariste Ndayishimiye devait être investi dès que possible.

La Cour constitutionnelle du Burundi a décidé vendredi 12 juin que le nouveau Président, Évariste Ndayishimiye, devait être investi le plus rapidement possible, indique l'AFP.

Intérim «pas nécessaire»

La Cour constitutionnelle a conclu dans son arrêt rendu immédiatement public que «l'intérim n'[était] pas nécessaire» et «qu'il faut procéder, le plus tôt possible, à la prestation de serment» du général Ndayishimiye.

La Cour constitutionnelle a conclu dans son arrêt rendu immédiatement public que «l'intérim n'est pas nécessaire» et «qu'il faut procéder, le plus tôt possible, à la prestation de serment» du général Ndayishimiye.

Pierre Nkurunziza - Sputnik France
Pierre Nkurunziza, «Guide suprême éternel» du Burundi s’en va. Quel avenir pour le pays?
Élu à la présidentielle du 20 mai, M.Ndayishimiye devait initialement prendre ses fonctions le 20 août, à la fin du mandat de M.Nkurunziza, décédé lundi 8 juin, officiellement d'un arrêt cardiaque.

Selon la Constitution de 2018, en cas de vacance de poste définitive de la présidence, l'intérim est censé être assuré par le Président de l'Assemblée nationale, poste actuellement occupé par Pascal Nyabenda.

Mais la Cour a considéré que «l'objet de l'intérim disparaît par le fait juridique de l'existence d'un nouveau Président élu».

La mort inopinée de M.Nkurunziza, au pouvoir depuis 15 ans, a ouvert une période d'incertitude pour son pays. Le général Ndayishimiye, dauphin désigné de M.Nkurunziza par le parti au pouvoir, le CNDD-FDD, avait remporté la présidentielle du 20 mai avec 68,70% des voix.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала