Alternative palestinienne à l’«accord du siècle»: peut-elle voir le jour?

© Photo Pixabay / neufal54 Un rabbin à Jérusalem (image d'illustration)
Un rabbin à Jérusalem (image d'illustration) - Sputnik France
Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a rendu publique une alternative à l'«accord du siècle» américain, soumis au Quartet pour le Proche-Orient. Le plan palestinien prévoit la création d’«un État palestinien souverain, indépendant et démilitarisé». Deux analystes en évaluent les perspectives pour Sputnik.

Présentant aux journalistes le plan de «contre-proposition» à l'«accord du siècle» américain pour le règlement au Proche-Orient, le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a tenu à souligner que l’alternative proposée par la Palestine, qui met en avant la création d’«un État palestinien souverain, indépendant et démilitarisé», n’exclut toutefois pas, si besoin, des «modifications de frontière», à condition évidemment d’un échange équitable du point de vue des dimensions et de la valeur des territoires.

Action de protestation contre l'accord du siècle à Beyrouth - Sputnik France
Conseiller d’Abbas: «Quoi qu’il arrive, les Palestiniens ne cesseront de s’opposer à l’"accord du siècle"» - exclusif

S’agit-il d’un plan acceptable?

La proposition palestinienne est de loin plus acceptable que l’«accord du siècle» avancé par les États-Unis parce qu’elle correspond à toutes les normes du droit international, a déclaré à Sputnik Fayez Abu Ayta, secrétaire du Conseil révolutionnaire du mouvement palestinien Fatah.

«La proposition de la Palestine prévoit la création d’un État palestinien souverain et indépendant sur la base des résolution des Nations unies et d’autres instruments du droit international. À mon avis, le Quartet pour le Proche-Orient, tout comme d’ailleurs la plupart des pays du monde, approuve justement ce plan. À ce jour, seuls les États-Unis et Israël s’opposent aux intérêts du monde entier. Ils sont seuls prêts à anéantir l’État palestinien», a expliqué l’interlocuteur de l’agence.

Protesters gather to protest against U.S. President Donald Trump's proposed Middle East peace plan, near the U.S. Consulate in Istanbul, Turkey January 29, 2020. - Sputnik France
La Palestine n’a plus eu de contacts avec les USA depuis l’annonce de l’«accord du siècle»

Selon ce dernier, si la communauté internationale soutient la Palestine dans la mise en œuvre de son plan, le monde verra déjà dans quelques années un État palestinien prospère et en plein essor.

Quel est le bien-fondé de l’alternative palestinienne?

La principale différence de l’alternative palestinienne par rapport à l’«accord du siècle» américano-israélien consiste dans sa stricte conformité au droit international, ce qui implique une plus grande légitimité, a indiqué un autre interlocuteur de Sputnik, Usama Shaat, professeur de sciences politiques à l’université al-Qods.

Logo de la Ligue arabe - Sputnik France
La Ligue arabe rejette l’«accord du siècle» et appelle à s’opposer aux tentatives d’Israël de le réaliser

«Ce plan est une tentative d’infirmer les déclarations américaines et israéliennes sur l’absence d’alternative pour régler le problème israélo-palestinien. Ce plan proclame aussi les droits des Palestiniens à leurs propres terres, sans parler déjà de leurs droits aux territoires occupés après 1967. La Palestine n’entend pas non plus renoncer à sa capitale à Jérusalem-Est», a martelé le politologue.

Et d’ajouter que la communauté internationale n’accepterait pas le plan d’annexion israélien.

«Aussi, le plan palestinien a beaucoup plus de chances de reconnaissance internationale. Et nous espérons sa réalisation», a résumé l’universitaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала