Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les écologistes ont un programme «pour couillonner les naïfs», selon un député LR

S'abonner
Le député LR Julien Aubert s’en est pris aux écologistes sur Sud Radio, critiquant un projet allant au-delà de la simple conservation de la planète. Il a également blâmé la politique environnementale du gouvernement, dénonçant les fermetures de centrales nucléaires et le poids de l’énergie éolienne.

Invité par Sud Radio, le député LR Julien Aubert a livré ses positions sur l’écologie, fustigeant en particulier le programme d’Europe Écologie Les Verts, dont les candidats ont récemment conquis plusieurs villes aux élections municipales.

Jordan Bardella - Sputnik France
Les Verts, des «ayatollahs d’extrême gauche» selon le vice-président du RN

Julien Aubert a déclaré que ces victoires marquaient le «retour des anticapitalistes et des néo-marxistes», porteurs d’une vision de la société «fondamentalement archaïque». Il a fustigé un «écologisme» dont les projets outrepassent, selon lui, la simple préservation de la planète.

«L’écologisme tel qu’on le voit, ça n’est pas seulement les petits oiseaux et la protection:c’est une pastèque, c’est vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur. C’est un programme qui va bien au-delà de la protection de l’environnement, et qui est fait, pardonnez-moi l’expression, pour couillonner les naïfs», a-t-il déclaré sur Sud Radio.

Des éoliennes inutiles?

Sur Sud Radio, le député LR a néanmoins admis l’urgence climatique et appelé à la baisse des émissions de CO2. Il a souligné l’importance d’une rénovation énergétique, pour régler le problème du «fossile» et des carburants.

Dans cette optique, Julien Aubert dénonce la fermeture des centrales nucléaires et leur remplacement par des énergies renouvelables, comme les éoliennes, qui «ne servent à rien en matière de réchauffement climatique».

«Aujourd’hui, la politique écologique du gouvernement, et de Mme [la députée LREM Barbara, ndlr] Pompili et des écologistes, c’est de fermer des centrales nucléaires et de financer des éoliennes, qui coûtent une centaine de milliards d’euros sur 25 ans […]. Il faut arrêter de consacrer 80% des crédits annuels à des choses qui ne permettent pas de baisser le CO2», a affirmé le député sur Sud Radio.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала