Des dizaines de diplomates US quittent l’Arabie saoudite, selon le Wall Street Journal

Alors que le coronavirus ne cesse de sévir en Arabie saoudite, des dizaines de diplomates américains s’apprêtent à quitter le pays, affirme le Wall Street Journal.

Des dizaines de diplomates américains et leurs familles quitteront l’Arabie saoudite ce samedi 4 juillet sur fond de brusque augmentation des cas d’infection par le nouveau coronavirus dans le royaume, rapporte le Wall Street Journal citant des sources proches de la situation.

Riyad, la capitale d'Arabie saoudite - Sputnik France
Covid-19: un couvre-feu strict en Arabie saoudite à l’approche de l'Aïd el-Fitr
Selon ses informations, au moins 30 employés de l’ambassade états-unienne à Riyad, non-Américains pour la plupart, ont été testés positifs au coronavirus en dépit du fait que le personnel était passé en télétravail en mars. En juin, un chauffeur de l’ambassade est décédé des suites du Covid-19.

Plus de 200.000 cas dans le pays

Le Wall Street Journal souligne en outre que certains diplomates américains estiment que les autorités saoudiennes passent sous silence la véritable ampleur de l’épidémie dans le royaume.

D’après les récentes données de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis, l’Arabie saoudite compte plus de 205.000 cas d’infection par le nouveau coronavirus. Depuis le début de l’épidémie, plus de 1.800 Saoudiens sont décédés des suites du Covid-19.

Précédemment, l'Agence de presse saoudienne (SPA) a annoncé que seuls les étrangers qui se trouvent déjà en Arabie saoudite pourraient prendre part au hajj cette année.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала