Une attaque menée par 250 radicaux repoussée par l'armée syrienne à Idlib

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosDes militaires syriens dans le sud du gouvernorat d'Idlib, archives
Des militaires syriens dans le sud du gouvernorat d'Idlib, archives - Sputnik Afrique
Une attaque lancée par 250 radicaux a été repoussée par l'armée syrienne à Idlib, huit d'entre eux ont été neutralisés, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

L'armée syrienne a repoussé une attaque menée par deux groupes radicaux de près de 250 hommes dans le gouvernorat d'Idlib, a déclaré ce samedi 11 juillet Alexandre Chtcherbitski, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Deux groupes armés illégaux totalisant jusqu'à 250 personnes ont attaqué des positions des troupes gouvernementales le 10 juillet, vers 09h30», rapporte M.Chtcherbitski.

Les militaires syriens ont neutralisé huit radicaux en repoussant l'attaque.

Sur une route de Saraqeb, dans le gouvernorat d'Idlib en Syrie - Sputnik Afrique
Des radicaux stoppent un convoi de jeunes quittant Idlib pour passer des examens à l’université
Les forces gouvernementales ne déplorent aucune perte. 

Le 8 juillet, le ministère russe de la Défense a annoncé que des djihadistes du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham* préparaient une provocation impliquant des substances chimiques dans le gouvernorat d’Idlib en vue d’accuser les forces de Damas d’utilisation d’armes chimiques. Début mars, la Défense russe a fait état de l’échec d'une tentative des terroristes visant à faire exploser des munitions et des réservoirs remplis de produits chimiques toxiques près de Saraqeb, dans la zone de désescalade d'Idlib.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала