Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Destiné à la lutte anti-Covid, un milliard de dollars du Pentagone déboursé pour des armes et gilets pare-balles

S'abonner
Alors que les États-Unis ont franchi la barre des 200.000 morts du Covid-19, le Pentagone a dépensé l'argent des contribuables destiné à la fabrication de matériel médical pour fabriquer des pièces de moteur à réaction, des gilets pare-balles et d’autres équipements, relate le Washington Post.

Le milliard de dollars que le Congrès américain avait alloué au Pentagone pour augmenter les stocks de matériel médical a été redirigés vers le complexe militaro-industriel. Destiné à l'origine à lutter contre l'épidémie, il a été dépensé sur la production de pièces pour moteurs à réaction, gilets pare-balles et uniformes, selon le Washington Post.

Le Cares Act, adopté par le Congrès américain cette année, a fourni un milliard de dollars au Pentagone pour «prévenir, préparer et répondre au coronavirus». Mais quelques semaines plus tard, le Département de la Défense a commencé à changer la façon dont l'argent était attribué, s'éloignant des intentions du Congrès».

Défense du Pentagone

La porte-parole du Pentagone, Jessica Maxwell, a déclaré que l’acte n'exigeait pas que tout l'argent reçu soit dépensé en ressources médicales. Malgré sa déclaration, les membres du Parti démocrate ont demandé une enquête immédiate.

«Les responsables du Département de la Défense affirment qu'ils ont cherché à trouver un équilibre entre la stimulation de la production médicale américaine et le soutien de l'industrie de la défense, dont ils considèrent la santé comme essentielle à la sécurité nationale», écrit le journal.

Dépenses militaires record

Un hôpital à Levallois-Perret - Sputnik France
«Deuxième vague» de coronavirus: réalité ou psychose?
Ce milliard de dollars n'est qu'une partie des trois milliards de dépenses d'urgence que le Congrès a approuvés plus tôt cette année pour lutter contre la pandémie. Mais ce cas montre comment les flux de trésorerie ont «parfois» été redirigés vers des entreprises qui n'étaient pas initialement ciblées, écrit le Washington Post. La situation illustre également à quel point il est difficile pour les fonctionnaires de suivre la façon dont l'argent est dépensé et, dans le cas du Congrès, d'intervenir lorsqu'ils apportent des changements.

Le journal note que le financement de la lutte contre le coronavirus est intervenu dans le contexte des dépenses militaires américaines record. Le budget de la Défense de 686 milliards de dollars pour 2019 est comparable aux dépenses annuelles pendant la guerre froide ou peu après le 11 septembre, rappelle le média.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала