Malgré les protestations, le gouvernement britannique approuve la construction d’un tunnel sous Stonehenge

CC0 / Walkerssk / Stonehenge
Stonehenge  - Sputnik Afrique
Le gouvernement du Royaume-Uni a donné le feu vert à la construction d'un tunnel controversé à 1,9 milliard d'euros sous Stonehenge, suscitant la consternation de druides, militants verts et archéologues déterminés à poursuivre leur bataille contre le projet, relate le journal Guardian.

Le secrétaire britannique aux Transports Grant Shapps a approuvé jeudi 12 novembre une ordonnance autorisant la transformation de la route A303 à proximité de Stonehenge en un tunnel à deux voies sous l'ancien site archéologique, rapporte le Guardian.

Ce projet à 1,7 milliard de livres (1,9 milliard d'euros) divise l'opinion britannique.

Historic England et National Trust soutiennent que le détournement de la route souterraine améliorera le site.

Des pro et contra du projet

English Heritage salue cette décision: une «journée marquante pour Stonehenge».

«Placer l'A303 bruyante et intrusive dans un tunnel réunira Stonehenge avec le paysage préhistorique environnant et aidera les générations futures à mieux comprendre et apprécier cette merveille du monde», estime sa directrice générale Kate Mavor.

Stonehenge - Sputnik Afrique
Stonehenge aurait été construit par les ancêtres des Français
Druides, militants écologistes et archéologues s'opposent au projet. Selon certaines informations, ils ont l'intention de voyager de par le monde pour protester.

Les archéologues qualifient la décision de «scandale international», se disant surpris par le feu vert donné par le gouvernement étant donné leurs dernières découvertes.

Promesses de conserver et d'améliorer le site

Le projet prévoit la construction d'un tronçon de 12,9 kilomètres de route à deux voies, y compris le tunnel de 3,2 kilomètres sous le site, à environ 50 mètres plus loin des pierres que la route A303 existante.

Derek Parody, directeur du projet de Highways England, assure qu'il «conservera et améliorera» le site, et que les constructeurs de routes travailleront en étroite collaboration avec English Heritage, National Trust, Historic England et le comité scientifique indépendant A303.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала