Paris: protestations contre l’évacuation du camp de migrants

La gestion de la crise migratoire par les autorités françaises a provoqué un scandale, en particulier la violente évacuation d’un camp de migrants éphémère au centre de Paris. Même le ministre de l’Intérieur a trouvé «choquantes» les images de cette opération policière.

Retrouvez les photos des protestations contre le démantèlement de ce camp de migrants dans un diaporama de Sputnik.

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosLa contestation bat son plein à Paris: indignés par l’évacuation violente du camp de réfugiés par la police, les contestataires se sont rassemblés hier place de la République.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
1/10
La contestation bat son plein à Paris: indignés par l’évacuation violente du camp de réfugiés par la police, les contestataires se sont rassemblés hier place de la République.

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosDes centaines de migrants pour la majorité d’origine afghane se sont trouvés à la rue après le démantèlement d’un camp de réfugiés à Saint-Denis la semaine dernière, qui pendant longtemps avait hébergé 4.000 personnes. Ils ont fait à la place un campement place de la République à Paris.
Sur la photo: participants à la manifestation contre l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
2/10
Des centaines de migrants pour la majorité d’origine afghane se sont trouvés à la rue après le démantèlement d’un camp de réfugiés à Saint-Denis la semaine dernière, qui pendant longtemps avait hébergé 4.000 personnes. Ils ont fait à la place un campement place de la République à Paris.
Sur la photo: participants à la manifestation contre l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosEn installant leurs tentes dans le centre-ville de Paris, les migrants ont essayé d’attirer l’attention des autorités sur leur situation mais ont provoqué une réaction toute à fait différente. Dans la nuit du 24 novembre, la police a procédé à une évacuation.
Sur la photo: participants à la manifestation lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
3/10
En installant leurs tentes dans le centre-ville de Paris, les migrants ont essayé d’attirer l’attention des autorités sur leur situation mais ont provoqué une réaction toute à fait différente. Dans la nuit du 24 novembre, la police a procédé à une évacuation.
Sur la photo: participants à la manifestation lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

© REUTERS / Gonzalo FuentesLa résistance des migrants a été violemment neutralisée par la police ce qui a conduit à des affrontements.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
4/10
La résistance des migrants a été violemment neutralisée par la police ce qui a conduit à des affrontements.

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosProtestations contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
5/10
Protestations contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosLa colère a été provoquée non seulement par l'action policière mais aussi par la proposition de loi sur la Sécurité globale qui prévoit entre autres l’élargissement des pouvoirs de la police.
Sur la photo: policiers lors de la manifestation à Paris.



Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
6/10
La colère a été provoquée non seulement par l'action policière mais aussi par la proposition de loi sur la Sécurité globale qui prévoit entre autres l’élargissement des pouvoirs de la police.
Sur la photo: policiers lors de la manifestation à Paris.



© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosSur Internet, on trouve des vidéos où des gens essayent de résister aux policiers.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
7/10
Sur Internet, on trouve des vidéos où des gens essayent de résister aux policiers.

© REUTERS / Gonzalo FuentesLa majorité des photos et vidéos montrent des violences policières. On y voit notamment les policiers qui font sortir de leur tente des personnes et utilisent du gaz lacrymogène contre elles.
Sur la photo: policiers lors de la manifestation à Paris.



Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
8/10
La majorité des photos et vidéos montrent des violences policières. On y voit notamment les policiers qui font sortir de leur tente des personnes et utilisent du gaz lacrymogène contre elles.
Sur la photo: policiers lors de la manifestation à Paris.



© Sputnik . Dominique Boutin / Aller dans la banque de photosNombre d’hommes politiques, surtout de gauche, ont également exprimé leur indignation.
Sur la photo: participante à la manifestation contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
9/10
Nombre d’hommes politiques, surtout de gauche, ont également exprimé leur indignation.
Sur la photo: participante à la manifestation contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.

© REUTERS / Gonzalo FuentesLes autorités n’ont pas tardé à réagir. Gérald Darmanin a écrit sur Twitter: «Certaines images de la dispersion du campement illicite de migrants place de la République sont choquantes. Je viens de demander un rapport circonstancié sur la réalité des faits au Préfet de police d’ici demain midi. Je prendrai des décisions dès sa réception.»
Sur la photo: participants à la manifestation contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.
Paris: protestations contre l’évacuation du camp de réfugiés

 - Sputnik France
10/10
Les autorités n’ont pas tardé à réagir. Gérald Darmanin a écrit sur Twitter: «Certaines images de la dispersion du campement illicite de migrants place de la République sont choquantes. Je viens de demander un rapport circonstancié sur la réalité des faits au Préfet de police d’ici demain midi. Je prendrai des décisions dès sa réception.»
Sur la photo: participants à la manifestation contre l’action policière lors de l’évacuation du camp de réfugiés à Paris.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала