Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Je suis devant la gendarmerie, je n’ai pas de masque, qui vient?»: une blague qui tourne mal 

CC BY 2.0 / Mic / Gendarmerie
Gendarmerie - Sputnik France
S'abonner
En plein couvre-feu, un habitant de Lodève, dans l’Hérault, a publié sur Facebook une photo où il est sans masque devant la caserne de gendarmerie de la ville. Mais la provocation a mal tourné pour cet individu qui devra débourser 270 euros pour sa plaisanterie.

Un Lodévois a récemment publié sur Facebook une photo où il pose sans masque devant la gendarmerie de la ville et, qui plus est, en plein couvre-feu.

«Je suis devant la gendarmerie, je n’ai pas de masque, qui vient?», a-t-il écrit, cité par Midi libre.

Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que les gendarmes pouvaient le repérer sur le réseau social. Et c’est ce qui est arrivé: ils sont tombés sur la mauvaise blague.

La patrouille qui était en service a été prévenue.

Une amende salée

Arrivés sur place, les gendarmes ont aperçu une voiture stationnée avec les feux allumés, poursuit le média. L’internaute se trouvait à l’intérieur. Il a été verbalisé pour non-port du masque et violation du couvre-feu. Ce qui lui a valu une amende de 270 euros.

En outre, une internaute qui avait approuvé ces propos de défiance sur le Web a été rappelée à l’ordre par les gendarmes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала