Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un toxicomane se fait passer pour un policier afin d’obtenir des «tuyaux» et les revendre aux trafiquants

S'abonner
Se présentant comme un policier ou gendarme devant les fonctionnaires qu’il rencontrait, un toxicomane de la Loire obtenait des informations confidentielles sur des dealers de drogue et les leur revendait

La vigilance des gendarmes de Nîmes et des policiers de Perpignan et de Lyon a été déjouée par un toxicomane originaire du Vaucluse établi dans la Loire. Celui-ci revendait les informations confidentielles à des dealers de drogue, relate Actu.fr.

Cet individu âgé de 32 ans se faisait passer pour un gendarme ou un policier pour obtenir ces informations.

Son premier loupé

Il a commis une bavure il y a un an en se présentant comme un policier lyonnais auprès du centre pénitentiaire de Roanne afin de récolter des informations sur un détenu. Il a soulevé les suspicions en étant seul. Vérification faite, la direction a compris qu’il s’agissait d’un faux policier mais il avait déjà quitté les lieux.

Sa trace découverte

Depuis, il est resté introuvable jusqu’à ces dernières semaines où il a été localisé à l’hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu, à Lyon, pour schizophrénie.

«Intelligent et particulièrement malin, le trentenaire qui utilisait le jargon professionnel adapté des forces de l’ordre sur les enquêtes de trafics de drogue, a ainsi réussi à tromper des gendarmes du Gard, des policiers du Rhône et des Pyrénées-Orientales, en leur soutirant des informations ensuite données à des trafiquants contre de l’argent», a annoncé Abdelkrim Grini, le procureur de la République de Roanne.

En été 2020, l’homme a été déclaré pénalement irresponsable après une agression avec violence à Aix-en-Provence. Même depuis sa chambre de sûreté de l’hôpital, il continuait à piéger gendarmes et policiers, relate le média.

Il sera jugé le 12 février en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Roanne pour «escroquerie aggravée par la prise indue de la qualité de personne dépositaire de l’autorité publique».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала