Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Une clôture de trois mètres de haut installée pour protéger une école élémentaire de Nîmes des dealers

CC0 / 2990108 / Nîmes
Nîmes - Sputnik France
S'abonner
La mairie de Nîmes est en train d'installer une clôture anti-intrusion de trois mètres de haut et de 50.000 euros pour mettre en sécurité les élèves d’une école située en plein cœur du trafic de drogue et cernée par les dealers, relate Le Figaro.

L'école élémentaire Georges Bruguier de Nîmes, située dans le quartier du Chemin-Bas d'Avignon, lui-même classé en zone de sécurité prioritaire, est dans une situation préoccupante, rapporte Le Figaro.

Alors que l’établissement est confronté à une série d’intrusions, de règlements de comptes avec des armes de guerre et des coups de feu, les parents et les enseignants demandent davantage de sécurité.

Mercredi 13 janvier, entre 60 à 80 parents d'élèves et enseignants de cette école mais aussi d'autres aux alentours, préoccupés par la situation sécuritaire, se sont rassemblés devant la Préfecture du Gard, à Nîmes.

Répondant à leurs demandes, la mairie a décidé d’installer une clôture de trois mètres de haut pour isoler et mettre en sécurité les élèves.

Projet de détruire une plaque tournante

«Le chantier a débuté la semaine dernière et sera terminé en fin de semaine», a annoncé la mairie de Nîmes au Figaro.

Le coût des travaux est de 50.000 euros.

Outre l’installation de la clôture, la présence de la police municipale a été renforcée à l’entrée et à la sortie des cours, détaille le journal.

Le rachat des garages situés près de l’école et servant de plaque tournante au trafic est également prévu afin de les détruire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала