Cette panne au fin fond de la Croatie qui a failli plonger l’Europe dans le noir

Ampoule électrique - Sputnik France, 1920, 01.02.2021
Le 8 janvier, une panne de disjoncteurs près du village croate d’Ernestinovo a failli causer un black-out sur l’ensemble du territoire européen. L’enquête visant à établir les détails de l’incident est toujours en cours.

Un black-out a failli frapper l’Europe début janvier, selon le Réseau européen des gestionnaires de réseau de transport d’électricité (Entsoe) qui a reconstitué le déroulement des événements qui auraient pu le déclencher.

Le 8 janvier, à 14h05 (CET), deux disjoncteurs de la station électrique se trouvant près du village croate d’Ernestinovo sautent. Le courant tente alors de trouver une autre voie, conduisant 23 secondes plus tard à la panne d’un disjoncteur serbe. Trois secondes auront suffi pour que le même événement se produise en Roumanie. Le réseau électrique européen s’est donc retrouvé coupé en deux, le système d’alimentation en électricité en Europe fonctionnant comme un bloc.

La tension du réseau électrique s’est réduite, menaçant toutes les centrales de se retrouver hors service. Un black-out électrique planait sur ainsi l’Europe. Il manquait 6.000 mégawatts, l’équivalent de six réacteurs nucléaires, sur la partie occidentale du réseau électrique.

Ampoule électrique - Sputnik France, 1920, 19.11.2020
Une ministre française n'exclut pas «des coupures» d'électricité en cas de «grosses vagues de froid» - vidéo

Un mécanisme d’urgence a été automatiquement déclenché, obligeant la tenue d’une visioconférence avec la participation des représentants d’une dizaine de pays européens, dont les gestionnaires du réseau électrique en Suisse (Amprion), France (RTE), Italie (Terna) et Espagne (REE). La réunion a commencé à 14h09, quatre minutes après la première panne en Croatie.

Le problème a été donc vite réglé. Comme le précise le Figaro, la France a lancé de nouveaux moyens de production: des centrales au gaz. Les centrales nucléaires ont commencé à augmenter leur puissance. L’Autriche a pour sa part intensifié l'hydroélectrique. La fréquence du réseau est finalement remontée.

Concernant la taille et le nombre de clients, la zone synchrone d'Europe continentale est l’un des plus grands systèmes électriques interconnectés au monde et un événement de ce type peut se produire dans n’importe quel système d'alimentation électrique. Une panne de cette envergure avait déjà touché le système en question le 4 novembre 2006.

Investigations en cours

Une enquête est toujours en cours. L’Entsoe indique qu’un groupe d’experts remettra un rapport détaillant le déroulement des événements, ainsi que les causes de ce qui s’est passé. Le cas échéant, il exposera les actions nécessaires pour prévenir tout événement similaire à l'avenir. Le document sera publié sur le site du réseau.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала