«Tu me coupes le souffle»: cette carte de Saint-Valentin avec George Floyd crée la polémique dans la police US

© AP Photo / Ringo H.W. ChiuUn portrait mural de George Floyd à Los Angeles (archive photo)
Un portrait mural de George Floyd à Los Angeles (archive photo) - Sputnik France, 1920, 15.02.2021
La police de Los Angeles a lancé une enquête interne après des informations sur la circulation d’une carte de Saint-Valentin présentant une photo de George Floyd, étouffé l’année dernière lors de son interpellation, avec les mots «tu me coupes le souffle».

Les cartes de Saint-Valentin semblent avoir évolué vers l’humour noir au sein de la police de Los Angeles (LAPD).

Une enquête a été lancée le 13 février après que l’un des agents a rapporté à sa hiérarchie qu’une carte de Saint-Valentin avec la photo de George Floyd et l’inscription «You take my breath away» (tu me coupes le souffle, ndlr) circule secrètement dans ses rangs.

La phrase pourrait être vue comme un compliment ou une déclaration d’amour, mais couplée avec la photo de George Floyd, elle se rapporte délibérément à son décès. Cet Afro-Américain est mort étouffé le 25 mai dernier par un policier blanc qui avait posé son genou sur son cou.

Une enquête en cours

«Notre enquête vise à déterminer l'exactitude des allégations tout en renforçant notre tolérance zéro envers les opinions racistes», a déclaré le chef de la LAPD, Michel Moore au Los Angeles Times. Si le département confirme que les agents ont diffusé l'image, «ils trouveront ma colère», a-t-il ajouté.

L’agent qui avait déposé la plainte doit être interrogé ce lundi 15 février. Selon le chef de la police, l'objectif du département est de déterminer exactement où et comment l'image a pu entrer sur le lieu de travail et être mise en ligne et qui peut être impliqué.

«À ce stade, le département n’a identifié aucune publication réelle sur le lieu de travail ni établi que c’était un employé de notre service qui avait créé l'image», a en outre tweeté la police.

Michel Moore a ajouté que la police enquêterait particulièrement sur deux comptes Instagram potentiellement liés à des agents de police.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала