Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Propos insultants»: YouTube retire une vidéo de Sputnik comportant un discours de Trump

YouTube - Sputnik France, 1920, 03.03.2021
S'abonner
Le 28 février, Donal Trump a fait sa réapparition publique lors d’une conférence où il a prononcé un discours portant notamment sur les résultats de la présidentielle de 2020. La vidéo de son intervention, diffusée sur le compte YouTube de Sputnik, y a été supprimée par la plateforme.

YouTube a retiré la vidéo de Sputnik montrant le discours de l'ex-Président américain Donald Trump lors de la Conférence de l'action politique conservatrice (CPAC) à Orlando le 28 février, annonce Google, propriétaire du service des vidéos.

Dans son intervention, diffusée par Sputnik sur sa chaîne YouTube, le Républicain a de nouveau clamé qu’il y avait eu fraude électorale en 2020.

Contenus potentiellement sensibles

Google a averti l’agence de presse que la vidéo violait les règles du service qui exigent que les «contenus potentiellement sensibles» soient signalés explicitement.

Mardi 2 mars, YouTube avait déjà supprimé une séquence similaire du compte de la chaîne de télévision RT. La plateforme a expliqué qu’il y «manquait le contexte» qui démontrerait que les propos de Trump étaient «insultants», même s'ils étaient prononcés en direct et sans commentaires.

La vidéo est pourtant restée disponible sur les chaînes de Reuters, The Independent, ABC et plusieurs autres médias.

Les comptes de Trump suspendus

Mi-janvier, YouTube a suspendu la chaîne de Donald Trump pour violation de ses conditions d'utilisation en raison d'incitations à la violence, à la suite de l’assaut du Capitole.

En outre, l’ex-Président américain a été privé d’accès à ses comptes Twitter et Facebook. Le contenu a été supprimé.

Des médias russes censurés à l’étranger

Ces derniers mois, les plateformes étrangères ont fréquemment bloqué les comptes des médias russes. En septembre, Twitter a ainsi exclu des résultats de recherche le compte de l’agence de presse RIA Novosti après avoir également bloqué de la même façon ceux de Sputnik et de RT. Facebook a bloqué la page de l’agence de presse Baltnews.

En décembre 2020, Vladimir Poutine a signé la loi sur les sanctions de représailles pour contrer la censure visant les médias russes, prévoyant des mesures à l’encontre des plateformes étrangères qui limitent l’accès à des informations pour des raisons liées à la nationalité, la langue et l’origine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала