Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Paradis perdu

S'abonner
Valeri Melnikov, photojournaliste de RIA Novosti, a été nominé pour le World Press Photo Award, récompense de la photographie la plus célèbre au monde, pour sa série Paradise Lost (Paradis perdu) consacrée au conflit armé dans le Haut-Karabakh et réalisée en septembre et novembre 2020.

Retrouvez les photos des personnes dont la vie a été bouleversée par la guerre dans ce diaporama de Sputnik.

© Sputnik . Valeriy MelnikovAnouchavan, un habitant du village d’Oukhtassar, se tient dans un jardin près de sa maison avec un fusil d’assaut Kalachnikov à la main, qu’il avait gardé depuis la première guerre dans le Haut-Karabakh.

Paradis perdu

 - Sputnik France
1/10
Anouchavan, un habitant du village d’Oukhtassar, se tient dans un jardin près de sa maison avec un fusil d’assaut Kalachnikov à la main, qu’il avait gardé depuis la première guerre dans le Haut-Karabakh.

© Sputnik . Valeriy MelnikovFragment d’une fusée après un bombardement de la ville de Martouni.

Paradis perdu

 - Sputnik France
2/10
Fragment d’une fusée après un bombardement de la ville de Martouni.

© Sputnik . Valeriy MelnikovAzat Guévorkian et sa femme Anaïk quittent leur domicile de Latchin. La région de Latchin a été transférée en Azerbaïdjan en vertu d’un accord sur la cessation des hostilités dans le Haut-Karabakh.

Paradis perdu

 - Sputnik France
3/10
Azat Guévorkian et sa femme Anaïk quittent leur domicile de Latchin. La région de Latchin a été transférée en Azerbaïdjan en vertu d’un accord sur la cessation des hostilités dans le Haut-Karabakh.

© Sputnik . Valeriy MelnikovMourad Mvrgarian et son fils Vaak vident leur maison avant de quitter Latchin.

Paradis perdu

 - Sputnik France
4/10
Mourad Mvrgarian et son fils Vaak vident leur maison avant de quitter Latchin.

© Sputnik . Valeriy MelnikovPendant le conflit dans le Haut-Karabakh, plus de 4.000 personnes ont été tuées. En quittant leurs maisons, certains habitants ont emporté les dépouilles de leurs proches pour les ensevelir en Arménie.

Paradis perdu

 - Sputnik France
5/10
Pendant le conflit dans le Haut-Karabakh, plus de 4.000 personnes ont été tuées. En quittant leurs maisons, certains habitants ont emporté les dépouilles de leurs proches pour les ensevelir en Arménie.

© Sputnik . Valeriy MelnikovAsmik Abovian pleure devant la porte de sa maison, dans le village de Nerkine Sous.

Paradis perdu

 - Sputnik France
6/10
Asmik Abovian pleure devant la porte de sa maison, dans le village de Nerkine Sous.

© Sputnik . Valeriy MelnikovDes habitants de la localité de Tagavard qui, après le cessez-le-feu, a été divisée entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Paradis perdu

 - Sputnik France
7/10
Des habitants de la localité de Tagavard qui, après le cessez-le-feu, a été divisée entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

© Sputnik . Valeriy MelnikovAreg, un habitant du village de Karegakh, devant sa maison en feu. Certains villageois ont incendié leurs habitations avant de quitter le Haut-Karabakh.

Paradis perdu

 - Sputnik France
8/10
Areg, un habitant du village de Karegakh, devant sa maison en feu. Certains villageois ont incendié leurs habitations avant de quitter le Haut-Karabakh.

© Sputnik . Valeriy MelnikovAkop Tersian regarde par la fenêtre de sa maison dans la ville de Latchin.

Paradis perdu

 - Sputnik France
9/10
Akop Tersian regarde par la fenêtre de sa maison dans la ville de Latchin.

© Sputnik . Valeriy MelnikovUne maison en feu dans la région de Kelbadjar, dans le Haut-Karabakh, qui est passée sous le contrôle de l’Azerbaïdjan après la conclusion d’un accord de paix.

Paradis perdu

 - Sputnik France
10/10
Une maison en feu dans la région de Kelbadjar, dans le Haut-Karabakh, qui est passée sous le contrôle de l’Azerbaïdjan après la conclusion d’un accord de paix.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала