Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un incendie s'est déclaré dans une usine d'armements en Bulgarie

Lyaskovets, en Bulgarie - Sputnik France, 1920, 28.04.2021
S'abonner
Un dépôt d'une usine d'armement a pris feu dans la ville bulgare de Lyaskovets, rapporte la radio nationale bulgare BNR. Le personnel a été évacué.

Un incendie s'est déclaré ce mercredi 28 avril, vers 10h00 heure locale, dans un entrepôt d'emballages en carton de l'usine d'armements Arсus située à Lyaskovets, dans le centre-nord de la Bulgarie, a annoncé la radio nationale bulgare BNR.

«Le personnel a été évacué par précaution. Personne n'a été blessé, rien ne menace la ville de Lyaskovets ni les villages voisins. Il n'y a pas de menace pour l'environnement», a assuré le directeur exécutif de l'usine Banko Bankov.

Le foyer de l'incendie se trouve loin des munitions et des armes, a confirmé le service anti-incendie de Gorna Oryahovitsa. Selon le site bulgare Vesti, le feu a été circonscrit.

«Ce n'est pas explosif, ce n'est pas toxique», a précisé le directeur à BNR.

Les pompiers ont été alertés vers 12h40, heure locale. Actuellement, ils continuent de lutter contre les flammes. Trois véhicules anti-incendie des services régionaux de Veliko Tarnovo et de Gorna Oryahovitsa ont été dépêchés, précise le site bulgare 60 Sekundi.

Une enquête en cours sur d'autres explosions dans des usines militaires 

Les nouvelles sur l'incendie de Lyaskovets arrivent le jour même où le parquet bulgare a déclaré soupçonner six ressortissants russes d'être impliqués dans des explosions survenues dans des usines et entrepôts militaires bulgares en 2011, 2015 et 2020. Après ces déclarations, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a supposé que Sofia avait décidé de surpasser Prague et a appelé l’UE à enquêter sur le respect par ses membres des obligations dans le domaine du commerce d’armes.

En avril, la République tchèque avait accusé Moscou d’implication dans les explosions du dépôt de munitions de Vrbetice en 2014. Selon le New York Times, le marchand d’armes bulgare Emilian Gebrev a confirmé qu’il avait stocké des munitions dans les dépôts de Vrbetice et a avoué avoir livré des armes en Ukraine lors du conflit dans l’est du pays en 2014.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала