Un journaliste français dit dans une vidéo avoir été enlevé au Mali

© AP Photo / Baba AhmedMali
Mali - Sputnik France, 1920, 05.05.2021
Le journaliste français Olivier Dubois affirme dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux avoir été enlevé le mois dernier dans le nord du Mali par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), branche locale d'Al Qaïda*, et appelle les autorités françaises à l'aide.

«Je m'appelle Olivier Dubois, je suis français, je suis journaliste, j'ai été kidnappé à Gao le 8 avril 2021 par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans», déclare-t-il, assis en tailleur sous une tente. «Je m'adresse à ma famille, à mes amis et aux autorités françaises pour qu'elles fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour me faire libérer.»

Reuters n'a pas été en mesure de confirmer l'authenticité de cette vidéo dans l'immédiat.

Le ministère français des Affaires étrangères a refusé de s'exprimer sur le sujet pour l'instant. Il n'a pas été possible de joindre les autorités maliennes.

Une enquête préliminaire pour «enlèvement en bande organisée» et «en relation avec une entreprise terroriste» a été ouverte, a confirmé le parquet national antiterroriste (Pnat) à l’AFP.

Opération française au Mali

La France intervient militairement au Mali depuis 2013 pour lutter contre des islamistes armés qui menaçaient alors la capitale Bamako après avoir pris le contrôle du nord du pays. Cette intervention s'inscrit désormais dans le cadre plus large d'une coalition de cinq pays du Sahel confrontés à des degrés divers à une menace djihadiste.

Le GSIM a revendiqué en décembre et janvier derniers la mort de cinq militaires français dans deux attaques distinctes au Mali.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала