Réagir à l'imprévu: dans la tête d’un ex-GIGN face aux frères Kouachi

© AFP 2022 LUCAS BARIOULETGendarmes du GIGN
Gendarmes du GIGN - Sputnik France, 1920, 09.06.2021
Le 9 janvier 2015, les frères Kouachi sortent de l’imprimerie où ils étaient retranchés. Ils mitraillent les membres du GIGN. Les gendarmes d’élite déclenchent alors le plan d’assaut d’urgence. Romain Agure raconte ce face-à-face tragique, où tout s’est joué en quelques instants.

Le combat aura duré trente secondes. Mais il aura été d’une violence inouïe. Ce 9 janvier 2015, les frères Kouachi, traqués jusqu’à une imprimerie à Dammartin-en-Goële (77), tentent une sortie suicidaire face aux opérationnels du GIGN. Romain Agure était là: dans son essai Kouachi: l’assaut final (éd. Ring), il livre le récit de première main de cet assaut où tout a failli basculer.

Face aux caméras de Sputnik, il nous apprend comment un groupe d’élite réagit face à l’inattendu:

 

«Cette vague [terroriste de 2015-2016, ndlr.] est passée, mais il se trame des choses qu’on a tendance à oublier. Je souhaite me tromper, mais le jour où elles vont nous frapper, elles seront extrêmement douloureuses», avertit le super gendarme.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала