Rencontre Biden-Poutine: «Il y a un establishment sécuritaire qui considère qu’il est dangereux de parler avec l’autre»

Le Président russe et son homologue américain ont repris le dialogue entre les deux pays à l’occasion d’un sommet à Genève. Décryptage de Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France en Russie, au micro de Rachel Marsden.

Malgré un chœur antirusse qui a manifesté sa désapprobation, considérant que la réunion entre Joe Biden et Vladimir Poutine avait été trop favorable à ce dernier, cette rencontre pourrait-elle présager d’un rapprochement entre les deux pays?

Claude Blanchemaison, ancien ambassadeur de France en Russie, estime que les deux Présidents se sont comportés en professionnels de la diplomatie:

«Il y a en effet un establishment sécuritaire, avec des éléments qui sont plus durs que d’autres et qui considèrent qu’il est dangereux de parler avec l’autre. Or, le rôle de la diplomatie c’est précisément de parler et de voir ce qu’il est possible de faire ensemble.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала