Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Au moins un mort dans l'effondrement d'un immeuble résidentiel près de Miami

© AFP 2021 JOE RAEDLEEffondrement d'un immeuble résidentiel près de Miami
Effondrement d'un immeuble résidentiel près de Miami - Sputnik France, 1920, 24.06.2021
S'abonner
Au moins une personne est décédée dans l'effondrement partiel d'un immeuble de 12 étages dans la région de Miami, aux États-Unis, tôt jeudi, alors que d'importantes opérations de secours se poursuivent pour retrouver des rescapés.

Les pompiers et les secouristes ont déclaré qu'environ 55 appartements ont été détruits par l'effondrement à l'intérieur du complexe de 40 ans qui abrite plus de 136 appartements au total, sur la côte de de la Floride.

Les autorités ont indiqué qu'elles ne savaient pas combien de personnes étaient encore portées disparues, mais les sauveteurs ont jusqu'à présent réussi à évacuer 35 personnes qui étaient piégées à l'intérieur du bâtiment, a déclaré à la presse Ray Jadallah, chef des pompiers de Miami-Dade.

​Cette tragédie intervient alors que la Maison-Blanche et le Congrès sont empêtrés dans d'interminables négociations au sujet d’un plan d’investissement dans les infrastructures vieillissantes du pays.

Mercredi, une passerelle pour piétons qui a probablement été heurtée par un véhicule s'est effondrée sur l'autoroute 295 à Washington, DC, blessant plusieurs personnes et bloquant l'autoroute dans les deux sens pendant des heures.

Les risques liés à la vétusté des infrastructures aux Etats-Unis sont exacerbés par les dangers posés par les changements climatiques et les catastrophes naturelles.

Selon une étude récente publiée par l’American Geophysical Union (AGU), plus de la moitié des bâtiments des États-Unis se trouvent dans des zones sensibles aux catastrophes naturelles.

Environ 1,5 million de bâtiments sont situés dans des zones sensibles à deux risques de catastrophes naturelles ou plus. Par exemple, certaines parties de l'ouest des États-Unis sont extrêmement sujettes aux incendies de forêt et aux tremblements de terre, alors que certaines parties du sud des États-Unis sont exposées à un risque élevé d'inondations, d'ouragans et de tornades.

Les chercheurs ont constaté que ces zones représentent environ 30% de la superficie des États-Unis contigus, mais abritent près de 60 % des bâtiments du pays.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала