Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Enquête en Tunisie sur quatre membres d'Ennahdha soupçonnés de violences

CC BY 2.0 / BOMBMAN / TunisTunis (archive photo)
Tunis (archive photo) - Sputnik France, 1920, 30.07.2021
S'abonner
Une enquête a été lancée en Tunisie sur quatre membres du parti islamiste Ennahdha pour des violences devant le Parlement après que le président a congédié le gouvernement et gelé les activités législatives.

La justice tunisienne a ouvert une enquête sur quatre membres du parti islamiste Ennahdha pour des violences devant le parlement après que le Président Kaïs Saïed a congédié dimanche le gouvernement et gelé les activités législatives, rapporte l'agence Tunis Afrique Presse (TAP).

Selon la TAP, le garde du corps de Rached Ghannouchi, chef de file d'Ennahdha et président du parlement, figure parmi les quatre personnes interpellées.

Le parti Ennahdha a qualifié de coup d'État les décisions du Président et a organisé le 26 juillet un sit-in de protestation devant le parlement. C'est au cours de cette manifestation que des membres d'Ennahdha et des partisans du Président se sont lancé des pierres et des bouteilles.

La Tunisie est confrontée à sa pire crise politique depuis la révolution de 2011. Plusieurs partis dont les islamistes ont qualifié de «coup d'État» la décision du Président de congédier le gouvernement et de geler les travaux du parlement.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала