Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ethiopie : une responsable US appelle les rebelles du TPLF à retirer «immédiatement leurs forces» d'Amhara et d’Afar

© AP Photo / Richard DrewSamantha Power
Samantha Power - Sputnik France, 1920, 04.08.2021
S'abonner
La Directrice de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Samantha Power, a appelé les rebelles du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) à retirer «immédiatement leur forces» des régions d’Amhara et d’Afar.
La responsable américaine en visite en Ethiopie a souligné que «pour que l'aide parvienne à tous ceux qui en ont besoin au Tigray, toutes les parties doivent cesser les hostilités».
«Il n'y a pas de solution militaire à ce conflit», a noté la Directrice de l’USAID sur son compte twitter, relevant l’impératif d’accélérer l’acheminent « sans contrainte » de l'aide humanitaire au Tigray.
Mercredi tôt dans la matinée, les autorités éthiopiennes ont affirmé que quelque 157 camions transportant l'aide humanitaire sont arrivés à Mekelle, capitale du Tigray.
Les camions chargés d'aide alimentaire et non alimentaire du PAM et des agences des Nations Unies et d'autres ONG internationales sont arrivés mardi à Mekelle, ont-ils indiqué.
L’Etat régional du Tigray est affecté depuis plusieurs mois par une crise humanitaire, selon l’ONU qui estime que 5,2 millions de personnes dans cette région dépendent de l'aide extérieure, selon l'ONU
Mardi, les autorités éthiopienne avaient affirmé que l’acheminement de l'aide vers le Tigray a été affectée et 170 camions transportant de l’aide ont été « bloqués par les terroristes du TPLF, qui mènent actuellement des attaques contre les États régionaux d'Amhara et d'Afar».
Le gouvernement fédéral avait décrété, fin juin dernier, un cessez-le-feu unilatéral et inconditionnel au Tigray et décidé de retirer ses troupes de la région après une présence de huit mois.
Début novembre 2020, l’armée fédérale éthiopienne avait mené une offensive contre les dissidents du TPLF, après avoir attaqué le Commandement Nord de l’armée éthiopienne.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала