Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Quid des vacances dans l’Hexagone pour les expatriés français? Le ministre du Tourisme met les points sur les i

© AP Photo / Francois MoriJean-Baptiste Lemoyne
Jean-Baptiste Lemoyne - Sputnik France, 1920, 05.08.2021
S'abonner
La mise en place depuis le 2 août d’un pass sanitaire spécial permettra aux expatriés français vaccinés hors de l’UE de «profiter de leur été en France», assure Jean-Baptiste Lemoyne. Or, ceci ne concerne pour l’instant pas les Français établis en Russie, le Spoutnik V n’étant pas homologué par l’EMA.
Opérationnel depuis lundi dernier, un dispositif spécial prévoit la délivrance de pass sanitaires aux Français établis hors de l’Union européenne. Après une rencontre avec les agents de la cellule de gestion dudit dispositif le 4 août, Jean-Baptiste Lemoyne a donné quelques précisions quant à son application alors que la saison des vacances bat son plein.
«Il y a deux jours, on a pu envoyer 1 500 QR Codes, hier 3 000, et nous avons d'ores et déjà reçu 20 000 demandes.» 
Quant aux étudiants étrangers qui doivent arriver pour la rentrée et qui sont actuellement «angoissés» face au pass sanitaire destiné à être étendu à partir du 9 août, il a promis ce matin sur France Inter de détailler «dans les prochains jours les modalités pratiques qui leur permettront de venir».

Les vaccins non homologués par l’UE

Sollicité par Sputnik quant aux expatriés français établis en Russie et vaccinés au Spoutnik V, le ministère français des Affaires étrangères n’a pas apporté de réponse. Sur France Inter, le ministre a précisé que ce dispositif spécial n’était «pour l’instant» que pour les vaccins homologués par l’Union européenne ou qui ont des équivalents, comme le Covischield beaucoup plus utilisé en Afrique. Ce qui n’est donc pas le cas de la Russie.
Cependant, dans une interview accordée au Journal du Dimanche il y a quelques jours, Jean-Baptiste Lemoyne a fait savoir qu’ils avaient «demandé aux experts scientifiques d'évaluer à quelles conditions [les vaccins non homologués par l'Agence européenne] pourraient être complétés par une vaccination avec ARN messager en France».
Puisque la Russie est placée par l'Hexagone en zone rouge, les expatriés sont contraints de passer en rentrant une quarantaine de 10 jours suivis par un test PCR.
Le 4 août, Sergueï Lavrov a fait savoir dans une interview diffusée par la diplomatie russe que le Spoutnik V faisait l’objet d’une «expertise graduelle» au sein de l’EMA et que ses employés étaient «en contact direct avec des représentants des ministères russes de la Santé et de l’Industrie et du Commerce».
«Selon nos informations, il n’y a pas de remarques envers le vaccin même et le niveau de son efficacité. Nous partons du fait que la question est au cœur d’un dialogue dépolitisé et professionnel entre des structures compétentes», a souligné le ministre des Affaires étrangères.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала