Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Un mouvement liberticide»: Raphaël Enthoven éreinte les manifestants contre le pass sanitaire

© AFP 2021 PHILIPPE LOPEZManifestation anti pass sanitaire à Bordeaux
Manifestation anti pass sanitaire à Bordeaux - Sputnik France, 1920, 07.08.2021
S'abonner
Raphaël Enthoven a vivement critiqué les rassemblements contre le pass sanitaire, sur Europe 1. Le philosophe reproche aux manifestants d’avoir une conception biaisée de la liberté.
Alors que des rassemblements contre le pass sanitaire sont encore prévus ce samedi 7 août dans 150 villes de France, des voix s’élèvent pour marquer leur désaccord avec les manifestants.
Raphaël Enthoven a notamment admis sur Europe 1 ne pas comprendre les revendications portées par les contestataires. Le philosophe a déclaré que le mouvement n’avait rien de «libertaire», mais était au contraire «liberticide», fustigeant la «liberté de contaminer», équivalant à une «soumission de l'autre à mes propres miasmes».
«C’est un mouvement liberticide. Puisqu’un monde où chacun peut contaminer l’autre est un monde où nous sommes moins libres qu’un monde où il faut présenter un pass sanitaire à l’entrée d’une boîte de nuit. Cette revendication est authentiquement liberticide», estime l’essayiste.
Un discours assez semblable à celui d’Emmanuel Macron, lequel a déclaré dans une récente vidéo que la liberté ne vaut «rien» si son exercice menait à contaminer «notre frère, notre voisin, notre ami». Dans un entretien à Paris Match, le Président a ajouté que les positions de certains anti-pass mettaient en péril «l’existence même des démocraties».
Raphaël Enthoven a en outre reproché aux manifestants une «détestation du vaccin maquillée en refus du pass sanitaire». La distinction entre anti-pass et anti-vax a d’ailleurs agité les débats ces dernières semaines. En cause, la composition disparate des mouvements de protestations, rassemblant aussi bien des électeurs du Rassemblement nation (RN) ou de La France insoumise (LFI), que des abstentionnistes ou des Gilets jaunes, comme l’a fait remarquer sur France Inter Antoine Bristielle, directeur de l’Observatoire Jean Jaurès.

Pas de restrictions de liberté

À propos du pass sanitaire, Raphaël Enthoven conteste que la mesure puisse porter atteinte aux libertés individuelles. Le philosophe rappelle que le pouvoir démocratique français garantit la «liberté de chacun», mais qu’il ne peut y avoir de «liberté sans régulation».
«Je ne vois aucune restriction de liberté dans l’imposition d’un pass sanitaire. Être libre, ce n'est pas faire ce qu'on veut. Notre liberté trouve sa limite dans celle des autres. Ma liberté de contaminer autrui n’est pas une liberté. Le pass sanitaire qui ne restreint aucun de mes mouvements, mais les conditionne, n’est pas une atteinte à la liberté», expose l’essayiste sur Europe 1.
Par ailleurs, il est revenu sur le contrôle du pass sanitaire par les restaurateurs ou les cafetiers eux-mêmes, estimant que la mesure n’a rien de «coercitif» et ne transforme pas les intéressés en «flic ou en auxiliaires de police».
Les modalités de ces contrôles continuent en effet de susciter la polémique. Le maire de Béziers, Robert Ménard, pourtant favorable au pass sanitaire, juge qu’il n’y a «pas de sens» à «demander aux restaurateurs et aux bistrotiers de contrôler les gens sur les terrasses». Sur France Bleu, l’édile a qualifié la mesure d’«inapplicable», doutant que les restaurateurs puissent «virer» les clients contrevenants.
Le contrôle des pass sanitaires lors de mariages a également défrayé la chronique ces derniers jours. Ce 5 août, la présidente de l’Union des professionnels solidaires de l'événementiel (UPSE) a déclaré qu’il revenait aux mariés de «réclamer les justificatifs de chaque invité avant la cérémonie».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала