Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Situation «extrêmement grave» aux Antilles avec des taux d'incidence «jamais connus» en France

CC BY-SA 4.0 / Gauthier Geoffroy / Fort Napoléon, Les Saintes, GuadalupeFort Napoléon, Les Saintes, Guadeloupe
Fort Napoléon, Les Saintes, Guadeloupe - Sputnik France, 1920, 10.08.2021
S'abonner
Des taux d'incidence «jamais connus» en France depuis le début de l'épidémie de Covid-19, un confinement strict en Martinique et probable en Guadeloupe: la crise sanitaire est «extrêmement grave» aux Antilles où le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, débute mardi une «visite de crise».
«La situation est extrêmement grave», a affirmé à l'AFP le ministre avant son départ pour les Antilles où il est attendu mardi soir, plus précisément en Guadeloupe. Il se rendra jeudi en Martinique où il sera rejoint par le ministre de la Santé, Olivier Véran.
«Ce sont des taux d'incidence que l'on n'a jamais connus dans tous les territoires de la République confondus», a-t-il ajouté, envisageant un probable renforcement du confinement en Guadeloupe, comme celui qui a été annoncé en Martinique lundi.
«Il tombe sous le sens que nous allons devoir durcir les mesures de freinage tant il y a urgence», a-t-il expliqué. La décision devrait être prise mercredi, après consultation des élus locaux et le Conseil de défense sanitaire présidé par Emmanuel Macron, auquel il a assisté en visioconférence.
En Martinique, soumise à un confinement partiel depuis le 30 juillet, les autorités ont annoncé des mesures strictes, et invité les touristes à quitter l'île.
Sont fermés les commerces (sauf les commerces alimentaires et les pharmacies), les locations saisonnières et les hôtels (sauf pour l'accueil de professionnels et résidents), les lieux de culture et de loisirs -dont les plages.
Les déplacements restreints à un rayon d'un kilomètre maximum autour du domicile, contre 10 km jusque-là.
Dans ce territoire peu vacciné (22% de la population a reçu une première dose), où le variant Delta représente 40% des contaminations, le taux d'incidence s'est envolé à 1.162 cas pour 100.000 habitants, selon l'Agence régionale de Santé.
À titre de comparaison, à l'échelon national, Olivier Véran a annoncé sur Twitter que 45 millions de Français et 80% des adultes étaient «primovaccinés».
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала