Les USA autorisent Huawei à acheter des composants automobiles

Logo de Huawei - Sputnik France, 1920, 25.08.2021
Les Etats-Unis ont autorisé des équipementiers à vendre au groupe chinois Huawei des composants automobiles d'une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars ces derniers mois, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.
Sous la présidence de Donald Trump, l'administration américaine a imposé à Huawei, premier fabricant mondial d'équipements télécoms, des restrictions sur l'achat et l'exportation de certains composants, notamment sur la téléphonie de cinquième génération (5G). Ces restrictions ont été renforcées sous l'administration de Joe Biden, Washington estimant que les réseaux 5G du groupe constituent une menace pour sa sécurité nationale.
Selon des sources proches du dossier, les Etats-Unis ont cependant accordé ces dernières semaines et mois des licences autorisant des fournisseurs de composants travaillant dans les écrans vidéos et les capteurs pour véhicules à proposer leurs services au groupe chinois dans le cadre de son activité automobile en pleine expansion.
Les puces automobiles sont généralement considérées comme moins complexes que celles des télécoms, ce qui rend le dossier moins sensible.
Une source proche des autorités accordant des autorisations de licences a indiqué que l'administration américaine avait autorisé des licences pour des puces automobiles pouvant disposer de composants compatibles avec la 5G.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала