Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

ONU: appel à vaincre le racisme à l'occasion de la 1ère Journée internationale des personnes d'ascendance africaine

© Flickr / United States Mission GenevaAntonio Guterres, Secrétaire général de l'Onu
Antonio Guterres, Secrétaire général de l'Onu - Sputnik France, 1920, 01.09.2021
S'abonner
La Journée internationale des personnes d'ascendance africaine a été célébrée mardi, pour la première fois, avec un hommage aux énormes contributions de la diaspora africaine dans tous les domaines de l'activité humaine.
Dans un message inaugural, le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a appelé à un plus grand engagement pour faire avancer la promesse d'égalité, de justice et de dignité pour tous.
"Il s'agit d'une reconnaissance attendue depuis longtemps des profondes injustices et de la discrimination systémique que les personnes d'ascendance africaine ont endurées pendant des siècles et auxquelles elles continuent de faire face aujourd'hui", a-t-il dit. "Et c'est un appel urgent à l'action pour que chacun, partout, s'engage à éradiquer le mal du racisme".
Rien que sur le continent américain, plus de 200 millions de personnes s'identifient comme étant d'ascendance africaine. Des millions d'autres se trouvent à travers le monde entier, en dehors du continent africain.
Que ce soit en tant que descendants des victimes de la traite transatlantique des esclaves ou en tant que migrants plus récents, ils font partie des groupes les plus pauvres et les plus marginalisés, selon l'ONU.
En décembre dernier, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution instituant la Journée internationale. L'objectif est de "promouvoir une plus grande reconnaissance et un plus grand respect de la diversité du patrimoine, des cultures et des contributions des personnes d'ascendance africaine au développement de sociétés et de promouvoir le respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales des personnes d'ascendance africaine".
La résolution rappelle également deux initiatives connexes des Nations Unies: la Conférence mondiale de 2001 contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance qui y est associée, qui s'est tenue à Durban, en Afrique du Sud, et la déclaration de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, qui se termine en 2024.
"Vingt ans après la Déclaration et le Programme d'action de Durban, et plus qu'à mi-chemin de la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine, nous connaissons une dynamique sans précédent pour mettre fin au fléau mondial du racisme", a déclaré le chef de l'ONU.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала