Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Échec et mat: la Russie va mettre au point le chasseur Checkmate à ses frais

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Aller dans la banque de photosLe chasseur russe Su-75 Checkmate
Le chasseur russe Su-75 Checkmate - Sputnik France, 1920, 03.09.2021
S'abonner
Présenté lors de l’inauguration du salon MAKS 2021, le chasseur de cinquième génération Checkmate est avant tout destiné à être exporté. Il sera au moins deux fois moins cher que le Rafale et sa conception sera financée entièrement par la Russie.
La Russie financera de manière indépendante la création du chasseur de cinquième génération Checkmate sans l’aide d'investissements étrangers, a déclaré à Sputnik le chef du ministère de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov.
«Cela ne dépend absolument pas des clients étrangers. De plus, nous avons un budget entièrement établi, à la fois avec la participation des programmes du ministère de l'Industrie et du Commerce, et des fonds extrabudgétaires de Rostec et de l'OAC [consortium aéronautique russe, ndlr]. Quant à une participation étrangère, ce n’est pas exclu», a-t-il déclaré en marge du Forum économique oriental à Vladivostok.
Selon lui, les clients étrangers pourront financer la création d’une version de l’avion biplace.
«Les collègues étrangers demandent souvent une solution à deux places. Nous pouvons, par exemple, attirer nos partenaires étrangers par une version à deux places. Même si, encore une fois, nous pouvons le faire nous-mêmes, c’est une question d’exigence», a-t-il expliqué.
Le Checkmate sera donc principalement destiné aux marchés étrangers. Il ne faut cependant pas écarter une intégration de l’aéronef dans l'armée russe, note M.Mantourov.

Ses caractéristiques

La présentation de l'avion tactique léger Checkmate, mis au point par la compagnie aéronautique unifiée (OAK, du groupe d’État Rostec), a eu lieu en juillet au salon aéronautique MAKS. Le vice-Premier ministre Youri Borissov a à cette occasion déclaré aux journalistes que la Russie avait un premier client.
Le chasseur monomoteur léger de cinquième génération Checkmate disposera d’une faible signature radar. Il est capable de frapper depuis une haute altitude (plus de 12.000 mètres) et d’opérer sur une distance de 1.400 kilomètres (contre 1.000 en moyenne pour ses homologues occidentaux). Sa charge de combat maximale dépassera sept tonnes. Sa vitesse maximale sera jusqu'à deux fois celle du son. Selon le patron de Rostec, Sergueï Chemezov, l’avion coûtera 25 à 30 millions de dollars, tandis que ses homologues, le français Rafale et le suédois Gripen, coûtent 60 à 90 millions de dollars. Parmi les clients potentiels figurent les pays du Moyen-Orient, d'Asie du Sud-Est et d'Afrique du Nord.
Le Checkmate se distingue par ses ailes de grande envergure qui augmentent sa portance et lui permet de voler plus haut que les avions similaires aux ailes plus petites. L’appareil peut ainsi tirer plus loin que ses concurrents.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала