Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Sous-marin Shortfin Barracuda (AFP PHOTO / DCNS) - Sputnik France, 1920, 21.09.2021
L'Australie rompt le méga-contrat de sous-marins avec la France
Une nouvelle alliance entre les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni a torpillé un contrat de sous-marins français à Canberra, provoquant l'ire de Paris.

L’Otan, "un instrument qui permet de vendre du matériel américain", y compris en Europe

© Sputnik . Service de presse des chantiers navals Sevmach / Aller dans la banque de photosLa cérémonie de mise à l'eau d'un sous-marin du projet Iassen-M à Severodvinsk (archive photo)
La cérémonie de mise à l'eau d'un sous-marin du projet Iassen-M à Severodvinsk (archive photo) - Sputnik France, 1920, 24.09.2021
S'abonner
Qu’est-ce qui pourrait expliquer le revers de l’Australie sur le contrat de vente des sous-marins français de Naval Group? Marc German, spécialiste de l’intelligence compétitive, revient sur l’affaire au micro de Rachel Marsden.

"Après le fiasco afghan subi par Biden, les États-Unis se devaient de réagir. Cet accord signé avec Canberra et Londres leur permet de passer à autre chose", explique Marc German, spécialiste en intelligence compétitive et industrie de la défense.

La création d’une nouvelle coalition militaire entre alliés anglophones –les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’Australie– est dirigée ainsi contre la Chine dans sa zone d’influence, selon Marc German, spécialiste en intelligence compétitive et industrie de la défense.
Washington ne pouvant pas se permettre un nouvel échec comme celui subi en Afganistan, cette nouvelle alliance AUKUS s’inscrit donc dans le cadre "du renforcement de la position des États-Unis envers l’expansion de la Chine".

"Les Américains ne vont pas manquer d’utiliser l’Australie comme point d’appui. Vous avez dans la décision australienne quelque chose qui n’apparaît pas dans la presse aujourd’hui et qui n’est pas dit par les experts. Est-ce que finalement l’Australie a effectué ce revirement stratégique pour contrer la Chine, dont elle aurait peur, ou tout simplement parce qu’elle n’avait pas le choix et qu’elle devait se protéger des Américains?"

Des ambitions américaines qui ont prévalu sur le respect de ses alliés donc.
Otan - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
L'Australie rompt le méga-contrat de sous-marins avec la France
La France dénonce une "rupture de confiance" au sein de l’Otan, mais compte y rester
Joe Biden poignardant la France dans le dos, voilà qui est pire que tout ce que Donald Trump a pu faire à l’un de ses partenaires occidentaux, America First n’étant pas qu’un slogan trumpiste, mais une constante de la politique américaine.

"En effet, la stratégie américaine est de toujours jouer solo. Les Américains poursuivent leurs intérêts et n’ont que faire de leurs alliances, surtout quand ses alliés sont empêtrés dans un système de défense obsolète comme l’Otan qui est un instrument qui permet finalement de vendre du matériel américain sur le continent européen", conclut Marc German.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала