Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Asie

La Corée du Nord a tiré au moins un missile balistique

© AP Photo / Ahn Young-joonPeople watch a TV news channel airing an image of North Korea's ballistic missile launch published in North Korea's Rodong Sinmun newspaper at the Seoul Railway Station in Seoul. (File)
People watch a TV news channel airing an image of North Korea's ballistic missile launch published in North Korea's Rodong Sinmun newspaper at the Seoul Railway Station in Seoul. (File) - Sputnik France, 1920, 19.10.2021
S'abonner
La Corée du Nord a tiré mardi au moins un missile balistique depuis sa côte Est, en direction de la mer, ont rapporté la Corée du Sud et le Japon, poussant le Premier ministre japonais à interrompre sa campagne électorale et reléguant au second plan un salon d'aéronautique et de défense qui s'ouvrait à Séoul.
Cet essai de la Corée du Nord, qui avait testé en septembre un nouveau missile anti-aérien et nouveau missile hypersonique, met en exergue les avancées de son programme balistique sur fond d'impasse dans les discussions avec les Etats-Unis sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Réunion entre la Corée du Sud et les USA

Il intervient alors que des représentants américain et sud-coréen se sont entretenus lundi à Washington du dossier nord-coréen tandis que, selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap citant une source gouvernementale, une réunion devait se tenir mardi à Séoul entre les chefs des renseignements américain, sud-coréen et japonais pour discuter de la Corée du Nord et d'autres questions.
L'essai nord-coréen a été effectué depuis un sous-marin, a rapporté Yonhap, citant l'armée sud-coréenne.
Dans un communiqué, l'état-major de l'armée sud-coréenne a déclaré qu'un missile balistique a été tiré depuis les environs de Sinpo, où la Corée du Nord stationne ses sous-marins et dispose d'équipements pour effectuer depuis ceux-ci des tirs de missiles balistiques.
"Notre armée surveille étroitement la situation et se tient prête, en coopération étroite avec les Etats-Unis, à de possibles tirs supplémentaires", a-t-il dit.
Le Conseil de sécurité nationale à Séoul a tenu une réunion en urgence, exprimant ses "profonds regrets" après le nouveau test de Pyongyang et appelant celui-ci à reprendre les discussions.
À Tokyo, le Premier ministre japonais Fumio Kishida a déclaré que deux missiles balistiques ont été détectés, ajoutant qu'il était "regrettable" que la Corée du Nord a mené une série d'essais de missiles ces dernières semaines.
Fumio Kishida était attendu dans le nord du Japon pour des événements alors que s'ouvre ce mardi la campagne électorale en vue des élections législatives du 31 octobre. Il a annulé ces déplacements, un représentant du gouvernement indiquant que Kishida allait retourner à Tokyo pour gérer la situation liée aux missiles.
Des représentants militaires et des représentants de centaines de compagnies internationales prenaient part mardi à Séoul à l'ouverture de l'Exhibition internationale de l'aéronautique et de la défense (ADEX), salon d'une ampleur inédite en Corée du Sud et lors duquel doivent être présentés, entre autres, des avions de chasse, hélicoptères et drones de nouvelle génération.
La Corée du Sud a par ailleurs prévu de lancer jeudi son premier véhicule spatial, un test dans lequel des analystes ne voient que peu d'utilisation à des fins militaires mais qui devrait tout de même alimenter la colère de Pyongyang.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала