Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Le Kremlin juge "possible" une nouvelle rencontre Poutine-Biden en 2021

© Sputnik . Mikhaïl MetselRencontre de Poutine et Biden à comité élargi, 16 juin 2021
Rencontre de Poutine et Biden à comité élargi, 16 juin 2021 - Sputnik France, 1920, 20.10.2021
S'abonner
Après le sommet de Genève en juin dernier, le Kremlin laisse la porte ouverte à une nouvelle rencontre entre les Présidents russe et américain. Cette possibilité a été l’une des questions discutées par les autorités russes avec la sous-secrétaire d’État américaine, Victoria Nuland, lors de sa récente visite à Moscou.
Alors que les relations entre Moscou et Washington battent de l’aile, le Kremlin évoque la possibilité d’une nouvelle rencontre entre les deux Présidents.
Si le dernier sommet entre Vladimir Poutine et Joe Biden a eu lieu le 16 juin à Genève, le sujet a de nouveau été abordé lors de la récente visite à Moscou de la sous-secrétaire d’État américaine, Victoria Nuland, a fait savoir le Kremlin via son porte-parole.
Dmitri Peskov est pourtant resté évasif quant aux détails de ces discussions, se contentant d’évoquer "certains accords".
"Lorsque le format et les délais seront concrétisés, nous vous en informerons", a-t-il assuré.
Selon le porte-parole du Kremlin, une telle entrevue serait "possible" encore en 2021 dans "un format ou un autre".

Mme Nuland à Moscou

Mentionnée par Dmitri Peskov, la visite de la sous-secrétaire d’État américaine, Victoria Nuland, à Moscou a eu lieu du 11 au 13 octobre dernier.
Lors de son déplacement dans la capitale russe, Mme Nuland a rencontré plusieurs hauts fonctionnaires russes, dont le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, celui de la Défense Alexandre Fomine, l’adjoint au chef de l’administration de Poutine Dmitri Kozak, et le conseiller du Président pour la coopération internationale Youri Ouchakov.
Au cours de ces entretiens, les parties ont discuté de l’état et des perspectives des relations russo-américaines, notamment une éventuelle annulation de toutes les restrictions mutuelles relatives aux activités des diplomates des deux pays, le règlement de la crise ukrainienne, le bilan du sommet Poutine-Biden à Genève et de futurs contacts au niveau des chefs d’État.
Selon la diplomatie russe, cette venue en Russie de la haute responsable américaine a été organisée à l’initiative des États-Unis et a été rendue possible suite à la levée d’une portion des anathèmes réciproques qui, côté américain, touchaient personnellement Victoria Nuland.
Mme Nuland a pris son poste actuel au sein de l’administration Biden le 3 mai 2021.
Entre 2013 et 2017, pendant la présidence de Barack Obama, elle avait travaillé comme secrétaire d’État assistante pour l’Europe et l’Eurasie, responsable en particulier de l’Ukraine.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала