Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
Assemblée générale des Nations unies (New York) - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
International

Les USA renvoient un destroyer de plus en mer Noire pour des manœuvres de l’Otan

© AFP 2021 PATRICK REILLYUSS Arleigh Burke
USS Arleigh Burke - Sputnik France, 1920, 25.11.2021
S'abonner
Après le passage de l’USS Porter et de l’USS Mount Whitney en mer Noire, ainsi que son survol par des bombardiers stratégiques dans le cadre de manœuvres de l’Otan, l’US Navy annonce que l’USS Arleigh Burke s’y dirige également.
Quelques jours après l’appel adressé à l’Otan par le Kremlin à cesser les provocations en mer Noire associées aux exercices militaires qui durent depuis fin octobre, un nouveau destroyer américain a été mobilisé.
"L’USS Arleigh Burke (DDG-51) a commencé sa route vers le nord de la mer Noire afin de commencer à y opérer avec les alliés et les partenaires de l’Otan", indique la sixième flotte des États-Unis sur Twitter.
Outre ce navire, d’autres bâtiments se sont déjà rendus dans la zone. Il s’agit notamment du destroyer lance-missiles USS Porter et du navire de commandement USS Mount Whitney dont le départ en direction de la Méditerranée a été annoncé à la mi-novembre. Enfin, le pétrolier John Lenthall semble toujours y mouiller.
Les deux premiers navires se trouvaient dans le port de Batoumi en Géorgie, le dernier dans la partie sud-ouest de la mer. En plus de cela, des bombardiers stratégiques B-1 Lancer et des avions de reconnaissance U-2 ont survolé plusieurs fois la zone.
Qualifiés d’"imprévus" par le ministère russe de la Défense, ces exercices contribuent à la formation de groupes internationaux à proximité immédiate de la frontière russe.
Ces opérations menées par des navires militaires américains constituent un facteur déstabilisant la situation dans la région, poursuit le ministère pour qui l’un des objectifs consiste en l’assimilation militaire du territoire ukrainien.
Avançant que les forces bulgares, géorgiennes, roumaines, turques et ukrainiennes pourraient y prendre part, le porte-parole du ministère a supposé le 9 novembre que ces manœuvres étaient censées préparer à un éventuel théâtre militaire au cas où Kiev préparerait une offensive dans le sud-est du pays.
Compte tenu de la situation, les forces navales russes surveillent l’activité des navires américains dès leur entrée en mer Noire.

"Un défi important"

Vladimir Poutine a accordé le 13 novembre une attention particulière au survol des bombardiers stratégiques américains, un "défi important" vu qu’ils sont porteurs d’armes stratégiques.
Quelques jours plus tard, le Président a dénoncé l’activité accrue de l’Alliance transatlantique près de la frontière et l’a accusée d’avoir franchi plusieurs fois des "lignes rouges" dans ses relations avec Moscou.
De son avis, l’Alliance exacerbe la situation par ses livraisons d’aéronefs en Ukraine, ses manœuvres réalisées en mer Noire et près des frontières russes, le rapprochement de ses installations militaires de la Russie.
Le 21 novembre, le porte-parole du Kremlin a appelé l’Otan à mettre fin à ses provocations près de la frontière, estimant que l’Ukraine tenterait d’entreprendre des actions militaires pour résoudre son conflit intérieur sous le couvert de ces opérations.
Entre-temps, l'armée russe a effectué des exercices militaires en mer Noire avec une dizaine d'avions ainsi que des navires. Une dizaine d'équipages d'avions et de vaisseaux de ont pris part à cet événement d'entraînement au combat, a fait savoir la flotte de la mer Noire, le 24 novembre.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала