Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Omicron: l’Afrique du Sud dans la tourmente alors que plusieurs pays ferment leurs frontières

© Photo pixabayAfrique du Sud
Afrique du Sud - Sputnik France, 1920, 27.11.2021
S'abonner
Les autorités sud-africaines sont dans la tourmente alors que plusieurs pays ont décidé de fermer leurs frontières aux passagers en provenance de l'Afrique australe, suite à la découverte d’un nouveau variant dans le pays baptisé Omicron.
Le Royaume-Uni a été le premier pays à avoir imposé une interdiction d’accès à son sol de vols en provenance de l’Afrique du Sud et ce, dès l’annonce de sa détection par les autorités sanitaires du pays.
Le ministère sud-africain des Affaires étrangères avait immédiatement réagi à cette décision en la qualifiant de "précipitée", notant que la préoccupation immédiate du pays "c'est le préjudice que cette décision va causer aux industries du tourisme et aux entreprises".
Par la suite, l’Italie, l’Allemagne, les États-Unis, le Canada, Singapour, ainsi que d’autres pays à travers le monde, ont décidé d’interdire les voyageurs en provenance de l’Afrique du Sud ainsi que de la sous-région d’Afrique australe. Les pays concernés par ces restrictions sont notamment l'Afrique du Sud, le Botswana, le Zimbabwe, la Namibie, le Lesotho, l'Eswatini, le Mozambique et le Malawi.
En réaction, le ministre sud-africain de la Santé, Joe Phaahla, a critiqué ces décisions, notant que les interdictions de voyager imposées à son pays sont prématurées et non conformes aux normes et standards de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Dans ce contexte, le Président Cyril Ramaphosa a convoqué, samedi, une réunion du Conseil national du coronavirus pour examiner la nouvelle situation provoquée par le variant Omicron, ainsi que le nombre croissant de nouvelles infections, en particulier dans la province de Gauteng.

Préoccupation de l'OMS

La nouvelle souche, qualifiée de "préoccupante" par l’OMS vu qu’elle présente un risque accru de réinfection, a déjà atteint l'Asie et l'Europe avec un cas à Hong Kong et un autre en Belgique.
La responsable technique de l'OMS sur la Covid-19, Maria van Kerkhove, a souligné que le variant présente un certain nombre de mutations préoccupantes, notant que des scientifiques d'Afrique du Sud et du monde entier se sont mobilisés pour comprendre ses caractéristiques et contenir sa propagation.
"Sur la base des informations que nous avons, notamment de l'Afrique du Sud, cette variante a un grand nombre de mutations dont certaines présentent des caractéristiques inquiétantes", a affirmé Mme van Kerkhove.
Jeudi dernier, l'Institut national sud-africain des maladies transmissibles (NICD) avait annoncé la détection de 22 cas d'infection au nouveau variant baptisé B.1.1.529. Le premier cas a été détecté pour la première fois au Botswana.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала