Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur
L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik France, 1920, 22.09.2021
Covid-19

En Allemagne, un médecin organise une campagne d’immunisation avec son propre vaccin

© Sputnik . Kirill Braga / Aller dans la banque de photosAdministration d'un vaccin (image d'illustration)
Administration d'un vaccin (image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 28.11.2021
S'abonner
La police a interrompu une campagne de vaccination illégale à l'aéroport de Lübeck. Le médicament développé par le docteur en médecine Winfried Stöcker n'a pas été approuvé par les autorités compétentes, selon Die Welt.
À l'aéroport de Lübeck (nord de l’Allemagne), lequel appartient au docteur Winfried Stöcker, la police et la ville ont mis fin samedi à une campagne de vaccination illégale. Pour cause, on soupçonne que le vaccin ne soit pas approuvé, ce qui constitue donc une infraction pénale en vertu de la loi sur les médicaments, a déclaré dans la soirée le département de police de Lübeck. 50 personnes auraient déjà été "immunisées", rapporte le quotidien allemand Die Welt.
Les agents qui se sont rendus sur les lieux vers 15 heures ont découvert 80 personnes devant le bâtiment de l'aéroport. Environ 150 autres, qui voulaient se faire vacciner, se trouvaient dans le hall d'enregistrement. Selon les informations disponibles, les vaccinations ont été effectuées dans un bureau aménagé à cet effet. Il n'y avait pas de trafic aérien.
D’après Die Welt, les policiers ont saisi des échantillons de vaccin, des seringues utilisées et ont recueilli les données personnelles des personnes présentes.
L'aéroport appartient à l'entrepreneur et docteur en médecine Winfried Stöcker, qui a développé son propre vaccin contre le coronavirus. En avril 2020, son bureau avait confirmé qu'il faisait lui-même des recherches.

Une solution saline administrée au lieu du vaccin

Au mois d’août, le journal Der Tagesspiegel a révélé un autre scandale lié à la vaccination contre le Covid-19. Selon ses informations, plusieurs milliers de personnes vont devoir être à nouveau vaccinées en Basse-Saxe, dans le nord-est du pays. Une enquête a découvert qu’une infirmière de la Croix-Rouge, qui aurait affiché ses convictions antivax sur les réseaux sociaux, aurait administré une solution saline plutôt que le vaccin anti-Covid à des patients. Plus de 8.600 personnes pourraient être concernées.
Dans les villes indiennes de Bombay et Calcutta, entre fin mai et début juin, près de 2.500 personnes ont reçu une fausse dose de vaccin contre le Covid-19. 14 personnes, dont des médecins et du personnel soignant, leur ont administré une solution saline.
La police a annoncé avoir arrêté des médecins qui utilisaient un hôpital produisant de faux certificats, flacons et seringues. Les escrocs auraient empoché 23.000 euros de ces malversations. Chaque dose était facturée entre 800 et 1.200 roupies (9 et 14 euros).
Début novembre un scandale lié à la vaccination a éclaté en Grèce. Des antivax ont payé aux médecins 400 euros pour que ces derniers leur injectent une simple solution saline. Pour éviter les ennuis, les professionnels touchaient cet argent mais injectaient le Pfizer.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала