Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le variant Omicron circule probablement en France, annonce Véran

© AP Photo / Ludovic MarinOlivier Véran durant un point presse à propos du Covid-19
Olivier Véran durant un point presse à propos du Covid-19 - Sputnik France, 1920, 28.11.2021
S'abonner
Il est probable qu'il y ait déjà des cas du variant Omicron du coronavirus en circulation en France même si à date, aucun cas n'a été officiellement détecté, et tout est fait pour freiner sa propagation, a déclaré dimanche le ministre de la Santé, Olivier Véran.
"À date, il n'y a pas encore eu d'identification de ce type de varian Omicron sur le territoire national mais c'est une question d'heures très probablement. Il circule déjà en Belgique, il a été identifié en Italie, en Allemagne...", a souligné Olivier Véran devant la presse lors d'une visite dans un centre de vaccination à Paris.
"Manifestement, s'il arrive à circuler et à faire sa place dans des pays dans lesquels il y a déjà une vague de variant Delta qui est très contagieux, nous pouvons craindre que ce nouveau variant soit au moins aussi contagieux que le Delta", a ajouté le ministre de la Santé.
"Les chercheurs du monde entier sont à pied d'oeuvre pour regarder si ce variant présente des éléments qui peuvent nous inquiéter, ou pas. Dans le doute, nous agissons comme si ce variant était potentiellement dangereux", a-t-il dit.
"Dès lors que le variant circule en Angleterre, en Italie, en Belgique, il est probable qu'il y ait déjà des cas en circulation. Nous les identifierons et (...) nous freinerons au maximum sa diffusion."
Le variant Omicron, identifié en Afrique du Sud, a été classé comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la santé et son apparition a conduit de nombreux pays à suspendre leurs liaisons aériennes avec l'Afrique australe.
Olivier Véran a lancé un nouvel appel à la vaccination contre le COVID-19, se fixant comme objectif de dépasser 52 millions de primo-injections d'ici jeudi et 10 millions de rappels administrés à la fin de la semaine à venir, contre moins de 7 millions aujourd'hui.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала