Rome: la villa abritant l’unique fresque du Caravage mise aux enchères

La célèbre villa Aurora, propriété de la famille Ludovisi, avec la seule fresque de plafond connu du Caravage datant de la fin du XVIe siècle, sera bientôt mise aux enchères à Rome.
Retrouvez les images de la ville la plus chère au monde dans ce diaporama de Sputnik.
© AP Photo / Gregorio Borgia

Le manoir historique avec une peinture de plafond attribuée au Caravage et des fresques du Guerchin, situé dans le centre de Rome, près de la célèbre villa Borghèse et de la via Veneto, sera mis aux enchères le 18 janvier 2022.

Sur la photo: la princesse Rita Boncompagni Ludovisi devant une fresque du Guerchin à la villa Aurora.

Le manoir historique avec une peinture de plafond attribuée au Caravage et des fresques du Guerchin, situé dans le centre de Rome, près de la célèbre villa Borghèse et de la via Veneto, sera mis aux enchères le 18 janvier 2022.Sur la photo: la princesse Rita Boncompagni Ludovisi devant une fresque du Guerchin à la villa Aurora. - Sputnik France
1/8

Le manoir historique avec une peinture de plafond attribuée au Caravage et des fresques du Guerchin, situé dans le centre de Rome, près de la célèbre villa Borghèse et de la via Veneto, sera mis aux enchères le 18 janvier 2022.

Sur la photo: la princesse Rita Boncompagni Ludovisi devant une fresque du Guerchin à la villa Aurora.

© REUTERS / Remo Casilli

Le prix de départ du domaine abritant des chefs-d’œuvre de maîtres italiens, s’élève à 471 millions d’euros. À elle seule, l’œuvre unique du grand Caravage pourrait valoir plus de 300 millions d’euros.

Le prix de départ du domaine abritant des chefs-d’œuvre de maîtres italiens, s’élève à 471 millions d’euros. À elle seule, l’œuvre unique du grand Caravage pourrait valoir plus de 300 millions d’euros. - Sputnik France
2/8

Le prix de départ du domaine abritant des chefs-d’œuvre de maîtres italiens, s’élève à 471 millions d’euros. À elle seule, l’œuvre unique du grand Caravage pourrait valoir plus de 300 millions d’euros.

© AP Photo / Gregorio Borgia

La fresque, large d’environ trois mètres et représentant Jupiter, Neptune et Pluton, a été peinte par le Caravage alors qu’il avait une vingtaine d’années, sur commande du cardinal Francesco Maria Del Monte.

La fresque, large d’environ trois mètres et représentant Jupiter, Neptune et Pluton, a été peinte par le Caravage alors qu’il avait une vingtaine d’années, sur commande du cardinal Francesco Maria Del Monte. - Sputnik France
3/8

La fresque, large d’environ trois mètres et représentant Jupiter, Neptune et Pluton, a été peinte par le Caravage alors qu’il avait une vingtaine d’années, sur commande du cardinal Francesco Maria Del Monte.

© AP Photo / Gregorio Borgia

Alessandro Zuccari, professeur d’histoire à l’université Sapienza, qui a supervisé l’estimation de la fresque du Caravage, l’a qualifiée d’"œuvre exceptionnelle et unique en son genre", difficile à évaluer, car il n’existe pas d’élément de comparaison. Cependant, il a donné le prix d’au moins 310 millions d’euros.

Sur la photo: l’escalier de la villa Aurora.

Alessandro Zuccari, professeur d’histoire à l’université Sapienza, qui a supervisé l’estimation de la fresque du Caravage, l’a qualifiée d’"œuvre exceptionnelle et unique en son genre", difficile à évaluer, car il n’existe pas d’élément de comparaison. Cependant, il a donné le prix d’au moins 310 millions d’euros.Sur la photo: l’escalier de la villa Aurora. - Sputnik France
4/8

Alessandro Zuccari, professeur d’histoire à l’université Sapienza, qui a supervisé l’estimation de la fresque du Caravage, l’a qualifiée d’"œuvre exceptionnelle et unique en son genre", difficile à évaluer, car il n’existe pas d’élément de comparaison. Cependant, il a donné le prix d’au moins 310 millions d’euros.

Sur la photo: l’escalier de la villa Aurora.

© AP Photo / Gregorio Borgia

La villa possède également des pièces ornées de peintures d’un autre célèbre artiste baroque, le Guerchin. Au XVIIe siècle, il a exécuté la commande de la noble famille Ludovisi qui a acheté la villa. L’une de ses fresques, représentant l’Aurore dans un char, a donné son nom à la villa.

La villa possède également des pièces ornées de peintures d’un autre célèbre artiste baroque, le Guerchin. Au XVIIe siècle, il a exécuté la commande de la noble famille Ludovisi qui a acheté la villa. L’une de ses fresques, représentant l’Aurore dans un char, a donné son nom à la villa. - Sputnik France
5/8

La villa possède également des pièces ornées de peintures d’un autre célèbre artiste baroque, le Guerchin. Au XVIIe siècle, il a exécuté la commande de la noble famille Ludovisi qui a acheté la villa. L’une de ses fresques, représentant l’Aurore dans un char, a donné son nom à la villa.

© AP Photo / Gregorio Borgia

La villa Aurora a été construite à la fin du XVIe siècle, en tant que pavillon de chasse pour le cardinal Del Monte. Dans les années 1620, elle a été achetée par Ludovico Ludovisi, parent du pape Grégoire XV, pour être intégrée au vaste domaine familial. Depuis, la famille Ludovisi a vendu une grande partie du domaine, ne conservant que la villa Aurora.

La villa Aurora a été construite à la fin du XVIe siècle, en tant que pavillon de chasse pour le cardinal Del Monte. Dans les années 1620, elle a été achetée par Ludovico Ludovisi, parent du pape Grégoire XV, pour être intégrée au vaste domaine familial. Depuis, la famille Ludovisi a vendu une grande partie du domaine, ne conservant que la villa Aurora. - Sputnik France
6/8

La villa Aurora a été construite à la fin du XVIe siècle, en tant que pavillon de chasse pour le cardinal Del Monte. Dans les années 1620, elle a été achetée par Ludovico Ludovisi, parent du pape Grégoire XV, pour être intégrée au vaste domaine familial. Depuis, la famille Ludovisi a vendu une grande partie du domaine, ne conservant que la villa Aurora.

© AP Photo / Gregorio Borgia

La décision de vendre la villa a été prise après un long conflit de succession qui a commencé après la mort de son dernier propriétaire, le prince Nicolò Francesco Boncompagni Ludovisi, décédé en 2018.

La décision de vendre la villa a été prise après un long conflit de succession qui a commencé après la mort de son dernier propriétaire, le prince Nicolò Francesco Boncompagni Ludovisi, décédé en 2018. - Sputnik France
7/8

La décision de vendre la villa a été prise après un long conflit de succession qui a commencé après la mort de son dernier propriétaire, le prince Nicolò Francesco Boncompagni Ludovisi, décédé en 2018.

© AP Photo / Gregorio Borgia

Selon les experts, le futur acheteur du manoir historique devra investir 11 millions d’euros supplémentaires pour sa restauration.

Selon les experts, le futur acheteur du manoir historique devra investir 11 millions d’euros supplémentaires pour sa restauration. - Sputnik France
8/8

Selon les experts, le futur acheteur du manoir historique devra investir 11 millions d’euros supplémentaires pour sa restauration.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала