Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

De la taille de la tour Eiffel, un astéroïde "potentiellement dangereux" se dirige vers la Terre

© Photo Pixabay / urikyo33Un astéroïde (Image d'illustration)
Un astéroïde (Image d'illustration) - Sputnik France, 1920, 05.12.2021
S'abonner
L’Agence spatiale américaine (NASA) a annoncé qu'un astéroïde entrera le 11 décembre dans l'orbite terrestre, son point le plus proche de la planète bleue sur une période de 20 ans.
De la taille de la tour Eiffel, l'astéroïde 4660 Nereus est classé comme un morceau de roche particulièrement unique et "potentiellement dangereux" en raison de sa proximité avec la Terre.
Ainsi, l'astéroïde ovoïde de 330 mètres devrait s'approcher à moins de 2,5 millions de kilomètres de la Terre d'ici une semaine, selon les scientifiques qui le suivent depuis sa découverte en 1982.
Bien que cette distance semble incroyablement éloignée, car en effet environ dix fois plus éloignée que la Lune, elle est considérée proche selon les normes cosmiques, faisant du 4660 Nereus un objet géocroiseur. La NASA qualifie d’objet géocroiseur tout astéroïde ou comète qui se trouve à environ 30 millions de kilomètres de l'orbite de la Terre.

Cible d'une mission spatiale

Selon une analyse de Forbes, Nereus a été plusieurs fois proposé comme cible d'une mission spatiale, car sa forme d'œuf, sa taille et sa trajectoire orbitale autour du soleil en font un astéroïde idéal à visiter.
Par ailleurs, Nereus serait estimé à une valeur de 4,71 milliards de dollars, d’après Asterank, base de données qui surveille plus de 600.000 astéroïdes.
Nereus contiendrait ainsi des milliards de dollars de nickel, de fer et de cobalt, ce qui le rend l'un des astéroïdes les plus rentables à exploiter pour ses ressources minérales.
En effet, l’exploitation minière d'astéroïdes a commencé à gagner en popularité au début des années 2010, toutefois, la nouvelle ère spatiale avec ses grands acteurs comme Blue Origin et SpaceX pourrait la pousser à reprendre de plus belle à partir de Nereus.
En outre, il faudrait environ une année à un vaisseau spatial robotisé pour se mettre en orbite autour de Nereus, selon Forbes.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала