Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les conflits au Cameroun et au Darfour provoquent une "urgence humanitaire" au Tchad

© AFP 2021 MARCO LONGARIMahamat Déby Itno
Mahamat Déby Itno - Sputnik France, 1920, 09.12.2021
S'abonner
Les conflits intercommunautaires qui sévissent au Cameroun et au Darfour ont provoqué une "urgence humanitaire" au Tchad, a déclaré mercredi soir le président tchadien, Mahamat Idriss Deby Itno.
"Ces récents conflits ont engendré la fuite du Cameroun de plus de trente mille personnes pour chercher refuge au Tchad. A ceux-là s'ajoutent des milliers d'autres personnes forcées à fuir, ces derniers jours, les confrontations intercommunautaires au Darfour pour trouver un havre de paix à l'Est du Tchad", a indiqué le chef de l’Etat dans un tweet.
Face à cette situation préoccupante, le Gouvernement a été instruit à prendre toutes les mesures appropriées, a fait savoir M. Mahamat Deby, par ailleurs président du Conseil militaire de transition (CMT), appelant les Tchadiens à faire preuve de solidarité et d’hospitalité vis-à-vis des réfugiés.
"Je tiens en outre à appeler la communauté internationale à agir promptement, pour fournir l'assistance nécessaire à ces nouveaux réfugiés qui ont fui le Cameroun et le Soudan pour se réfugier au Tchad", a-t-il insisté.
Des affrontements entre éleveurs et pêcheurs déclenchés dimanche dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun ont fait une vingtaine de morts. De nombreux habitants ont fui leurs domiciles et se sont réfugiés au Tchad voisin.
En août, douze personnes avait été tuées et 48 blessées dans des affrontements intercommunautaires entre pêcheurs et bergers, toujours dans l'Extrême-Nord du Cameroun.
Au Soudan, une cinquantaine de personnes ont été récemment tuées par balles dans un nouveau conflit tribal au Darfour, second épisode meurtrier en trois semaines dans cette région de l'ouest du Soudan.
Ces affrontements, qui ont opposé des membres de tribus arabes et d'autres de tribus issues d'ethnies africaines, ont été d'une intensité telle que les autorités ont dépêché des troupes gouvernementales sur place.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала